Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

randonnee-week-end

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

8 Septembre 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est, #Randonnée-Week-end

Voici un reportage magnifique que nous partage Jacqueline. On a tous envie d'aller y faire un tour ! Trop beau! merci Jacqueline.

Nous retrouverons la semaine prochaine le BHV, le commerce à travers l'histoire : les années 50.

CD

Situé entre Perpignan et Argelès sur Mer, dans les Pyrénées Orientales, découvrez une petite ville unique, (9000 habitants) grâce à Jacqueline Apollonio-Pivost.

Un spectacle extraordinaire !!!..., en plus du jardin de papillons, Elne est un village artisanal, riche en histoire :  la maternité de Elne monument historique est un château dans lequel sont nés de nombreux enfants pendant la seconde guerre mondiale,. C’est aussi un village verrier d'art, sabotier, bijoux artisanaux, sa cathédrale d’Art Roman est  magnifique...

Bienvenue en Pays tropical ! 

Ça y est ! Vous êtes en immersion dans le milieu naturel de centaines de papillons en totale liberté, en provenance d’Asie et d’Amérique latine. 

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

 Admirez le vol léger des papillons tout autour de vous dans un jardin tropical parmi les fleurs et les plantes rares. Vous les verrez de près, de très près !

 Ici, le papillon n’est pas farouche, il peut même se poser sur votre épaule…

Une expérience exotique ludique et pédagogique. 

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

 Vous pourrez admirer le ramassage des œufs, admirer les naissances des chenilles dans le panier du botaniste. 

Le tout dans un jardin tropical méditerranéen, plantes, fleurs grimpantes, fontaines et papillons aux multiples couleurs. 

 

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

 

Bravo et merci pour ces magnifiques photos

Lire la suite

Fontevraud, un nouveau Musée par Elisabeth Guilbart.

22 Juillet 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture, #Randonnée-Week-end

Fontevraud, un nouveau Musée par Elisabeth Guilbart.

Il y a quelques jours Elisabeth Guilbart m’envoyait un petit mot, spontanément, pour partager sa vive émotion en visitant un musée. Merci beaucoup Elisabeth de ta participation!

« Je voulais te partager une très belle expo à l’abbaye de Fontevraud, site extraordinaire de l’abbaye royale (entre Saumur et Chinon).

Superbe lieu dans lequel un musée moderne a été créé

Une donation leur a été faite par le couple Cligman

Les œuvres sont superbes et éclectiques !

On s’y balade pour y découvrir  des œuvres du monde d’art différents peintures sculptures…

C’est superbe et je conseille vivement aux collègues d’aller la voir. »

La balade peut se prolonger par une visite de l’abbaye royale  un seul mot…splendide!

…Et pour les gourmands/gourmets : un jeune chef Thibault RUGIERRI a ouvert un restaurant une étoile au Michelin au sein de l’abbaye.

Il vous fera voyager parmi les des mets et des vins de la région…j’en salive encore et si vous décidiez d’abuser des bons vins de Chinon  …poussez jusqu’à Cravant les Coteaux il y a de très bonnes caves pour remplir les caves vidées pendant le confinement !

https://www.fontevraud.fr/letoile-michelin-continue-de-briller-au-dessus-de-labbaye-royale-de-fontevraud/
 

Bel été à vous tous

Belles découvertes dans notre beau pays

Portez-vous bien!

Elisabeth

Trois ans pour installer l’art moderne dans un site classé! C’est un exploit !

Le musée d'Art moderne de Fontevraud a ouvert au public après 3 ans de préparation. Il se situe dans la Fannerie du XVIIIe, lieu où l’on stocké le foin pour les chevaux de l’Abbaye royale

On peut lire dans le Figaro : Source Valérie Duponchelle Publié le 30/06/2021

Tout est parti d’une rencontre avec Léon et Martine Cligman, «un couple exceptionnel, soudé par l’art et l’amour», lorsque ce Vendéen était président du conseil régional des Pays de la Loire, de 2015 à 2017.

 «Léon Cligman est un caractère trempé, impétueux, formé par son expérience de la Résistance, très jeune, puis celle de capitaine d’industrie. Martine Cligman est une artiste généreuse, née dans une famille d’amateurs d’art qui a donné sa collection au Musée de Troyes. Deux personnalités. Dans leur collection, chaque œuvre témoigne de leur communion d’esprit.»

La collection Cligman est une histoire de famille comme il n’en existe plus beaucoup aujourd’hui. Elle s’est faite discrètement, dans le regard de Pierre Lévy, le père de Martine. Elle se caractérise par une unité de ton, un jeu intimiste entre les œuvres, un mariage insolite de peintures et d’objets allant jusqu’à l’art africain, sumérien ou égyptien. En témoignent les deux masques funéraires d’époque romaine que Jean Cocteau hérita de son grand-père.

 

 

 

Fontevraud, un nouveau Musée par Elisabeth Guilbart.

On doit à Pierre et à sa femme Denise la création du musée d'Art moderne au Palais épiscopal de Troyes. Celui-ci est le fruit de leur donation de 1976 comprenant plus de 2000 pièces, dont des toiles fauves de Dufy, Braque, Friesz et surtout Derain.

La réussite fulgurante de ces deux générations d’entrepreneurs leur a permis de se constituer une énorme collection.

Le premier, Pierre, propriétaire des Nouvelles Galeries et des magasins Uniprix, débuta sa carrière dans une usine de maille et épousa Denise, la fille du propriétaire.

À 24 ans, il racheta l’usine de textile Devanlay-Recoing, qui possède la marque Lacoste. Son gendre, Léon - fils d’industriel également dans le textile avec la manufacture Indreco -, en prendra la présidence, avant de revendre Devanlay SA à Maus Frères en 1998, pour 2,9 milliards de francs.

 Léon a de l’or dans les mains. Il s’associe avec Pierre Bergé, président d’Yves Saint Laurent, prend la tête de Mendès SA, qu’il cède à Gucci, cède la marque New Man au groupe Morepeace en 2000. Il multiplie les postes d’administrateur et les présidences, comme celle de l’Association pour le rayonnement de l’Opéra national de Paris.

« Je suis très empreint de culture française. C’est grâce à la France si j’ai pu réussir dans les affaires et ainsi constituer cette collection. »

Léon Cligman.

Merci beaucoup Elisabeth et au plaisir de te lire lors d'une autre découverte.

CD

Lire la suite

Nos belles région : Visite dans l'Aveyron : Brousse le Château, par Evelyne

16 Juillet 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end, #France 5 Centre

Ce petit coin de France aux carrefours de l’Auvergne et de l’Aubrac cachent une multitude de châteaux perchés et de villages classés : les plus beaux de France !

Grace à Evelyne et Marc B. Découvrons ce magnifique reportage !

Un petit tour en Aveyron fin mai Notre séjour commence par la visite de Brousse le Château situé entre Albi et Millau. Au cœur de cette vallée sauvage, découvrez ce paysage bucolique.

Ce village fut protégé par son château qui le domine du haut de son éperon rocheux depuis le moyen-âge.

Cette forteresse militaire après avoir appartenu aux comtes de Rouergue, de Toulouse puis de Rodez, devient la propriété de la famille d'Arpajon pendant près de 500 ans.

Au XV ème siècle,  il perd sa vocation défensive et devient alors résidence. En 1839, la commune en fait l'acquisition et y installe le presbytère de la paroisse.

L'accès par le vieux pont de 1366 franchissant l'Alrance

Le site est toujours géré par la commune avec le soutien de bénévoles qui en assurent l'entretien.

 

La petite église de style ogival datant du XVème siècle, dédiée à St Jacques le Majeur, flanquée d’un cimetière et d’un oratoire, et de superbes fresques.

 

 

Nos belles région : Visite dans l'Aveyron : Brousse le Château, par Evelyne
Nos belles région : Visite dans l'Aveyron : Brousse le Château, par Evelyne

Ci-dessus les jardins intérieurs du château et la construction du logis seigneurial qui s'étale de la Renaissance jusqu'au XVIII ème siècle

Merci Evelyne pour ces superbes photos et ce reportage !

CD

Lire la suite

Nos belles région : Visite dans le Tarn par Evelyne

30 Avril 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest, #Randonnée-Week-end

Evelyne Boudot à la gentillesse de nous inviter à découvrir des coins de France superbes.

Ici, c'est une pépite... et je crois que beaucoup d'entrevous, déconfinés vont aller visiter ce joli village.

Merci Evelyne pour ce partage et tes jolies photos.

Au nord-ouest d'Albi (environ 20 km)  ou au sud-est de Montauban, se situe Sénouillac.

 

En attendant des jours meilleurs, je vous emmène dans le Tarn, à Senouillac, au cœur des vignes de Gaillac.

Ici se dresse le château de Mauriac, forteresse templière fondée au 13ème siècle par Guiriaudus de Mauricius.

A la renaissance, Marie d'Arpajon, enrichie par la culture du pastel,  poursuit la restauration du site.

Au 16ème siècle,  Bertrand de Rabastens, protestant, en est  le nouveau propriétaire . Nous sommes en pleine guerre de religions et le château subira la destruction de son chemin de ronde par les catholiques du château de Salette qui lui fait face.

 

Mauriac est un site privé, propriété du peintre Bistes (décédé de la Covid en nov.2020)

 

Nos belles région : Visite dans le Tarn par Evelyne
Nos belles région : Visite dans le Tarn par Evelyne

La restauration du château est financée par la vente de ses œuvres ainsi que de la location des salles pour les mariages, les séminaires et les visites.

Nos belles région : Visite dans le Tarn par Evelyne

N'hésitez pas, comme Evelyne, à partager, un joli coin de France.

Lire la suite

Les conférences de Didier Bouchard,notre guide.

5 Février 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture, #Randonnée-Week-end

Des visites, avec masque bien sûr, sont organisées par notre guide Didier Bouchard. 

Il semble que les musées vont rouvrir sous certaines conditions dans les semaines à venir et le programme de Didier fera du bien ... dès que possible. N'hésitez pas à le questionner .

CONFÉRENCES DIDIER BOUCHARD

conferences.bouchard@orange.fr

Conférencier national, diplômé de l’Institut d’Art et d’Archéologie de la Sorbonne 

Ancien Élève de l’École du Louvre

Boite 17 Bât. D, 8, rue Cannebière 75012 Paris. Tel: 0643633573

PROGRAMME PRÉVISIONNEL,  DATES HYPOTHÉTIQUES

Visites annulées de 2020 : Turner, remboursement. Cézanne : remboursement ou avoir,

ou (sous réserve) conférence enregistrée. Autres visites : toutes reportées

EN  FEVRIER

 (Ou à une date ultérieure en cas de prolongation due à un confinement)

EXPOSITION «LA PRINCESSE PALATINE (1652-1722), LA PLUME ET LE SOLEIL » AU MUSEE DES AVELINES   DE SAINT-CLOUD.

Installé dans une somptueuse villa Art-déco, le musée des Avelines propose de faire découvrir aux visiteurs une exposition intitulée "La Princesse Palatine (1652-1722), la Plume et le Soleil" qui se tiendra jusqu’au  28 février 2021.

L'exposition a pour ambition de mettre en lumière la personne d'Élisabeth-Charlotte de Bavière, dite la princesse Palatine, belle-sœur de Louis XIV,  témoin privilégié de son règne et des mœurs de la cour, dont sa fameuse correspondance brosse un tableau sans complaisance, et souvent truculent.

Le musée vous invite à suivre les traces de la princesse, depuis son Palatinat natal jusqu’à Versailles en passant par les demeures de son époux, le Palais-Royal et le château de Saint-Cloud qu’elle décrit comme « le plus bel endroit du monde »et dont son fils, le Régent, lui laissa la jouissance.

Plus d’une centaine d’œuvres, provenant pour certaines du château disparu : tapisseries, dessins, objets d’art, et  un important ensemble de tableaux (Mignard, Largillière, Rigaud, Desportes) font de l’exposition un évènement.

R.V. 60 rue Gounod, Saint-Cloud. SOUS RÉSERVE DE CONFIRMATION.

MARDI 9 MARS

15h : Le musée Paul Belmondo (report de la visite prévue le 18-11-2020 .sous réserve de confirmation.

VENDREDI 12 MARS

15h exposition « L’HEURE BLEUE, L’ART DE PEDER SEVERIN KRØYER »

AU MUSÉE MARMOTTAN. Le musée Marmottan Monet présente, du 28 janvier au 25 juillet 2021, la première exposition monographique jamais consacrée en France à l’un des plus grands maîtres de la peinture danoise Peder Severin Krøyer (1851-1909). Contemporain de Vilhelm Hammershøi (1864-1916), Peder Severin Krøyer est au plein air ce que son contemporain fut à la scène d’intérieur.

Plus de soixante chefs-d’œuvre provenant du musée de Skagen –  dépositaire d’un des premiers fonds mondiaux de l’artiste – du musée de Göteborg mais aussi des musées de Copenhague, Aarhus, Alkersum/Föhr, Lübeck, Kiel, Budapest et Paris mettent à l’honneur ce remarquable interprète de l’heure bleue, ce phénomène météorologique qui précède le crépuscule et se déploie surtout aux lointains bords de mer septentrionaux.

Portraitiste de talent et peintre incomparable des paysages de bord de mer, Krøyer a beaucoup en commun avec Sorolla et Sargent.

R.V. 2 rue  Louis Boilly. (Entrée : environ 9€ par personne) SOUS RÉSERVE DE CONFIRMATION

SAMEDI 13 MARS

16h15 le château de Saint-Ouen

(report de la visite du 7-11-2020) sous réserve de confirmation

 

 

VENDREDI 26 MARS

14h30  la Chapelle Expiatoire (report de la visite du 20-12-2020). Sous réserve de confirmation

JEUDI 1er AVRIL

15h30 le musée d’Art Moderne de la ville de paris (report de la visite  du 1er-04-2020), sous réserve de confirmation

MERCREDI 7 AVRIL

14h30 Exposition « A TABLE, TOUT UN ART » Au Musée National de La Céramique de Sèvres.

L’exposition retrace l’histoire passionnante du repas gastronomique des Français, de l’Antiquité à nos jours. Née d’une idée originale du musée de Pointe-à-Callière de Montréal, elle évoque la préparation des mets et leur consommation, les arts de la table et celui de la conversation. Elle convie le visiteur à un tour de tables mettant en scène près de 1 000 œuvres.

Elles proviennent en majorité des riches collections du Musée national de céramique de Sèvres et du Musée national Adrien Dubouché de Limoges. Les prêts prestigieux d’institutions et de grandes maisons françaises comme Christofle ou Saint-Louis complètent le propos. Les exceptionnelles créations de la Manufacture de Sèvres en ponctuent le parcours.

SOUS RÉSERVE DE CONFIRMATION. Préinscription au 0643633573

 

JEUDI 8 AVRIL

14h chapelle et cloitre-mémorial de l’incendie du bazar de la charité, et cathédrale arménienne.

Report de la visite du 10-12-2020. SOUS RÉSERVE DE CONFIRMATION

 

MERCREDI 5 MAI

16h exposition Signac au musée Jacquemart-André.

sous réserve de confirmation. Préinscription : 0643633573

 

 

MERCREDI 16 JUIN

14h30 :  le musée d’ile de France dans le Château de Sceaux restauré,

le Pavillon de l’Aurore et

sa coupole de Le Brun, le nouveau jardin a la française.

Sous réserve de confirmation.

Préinscription : 0643633573

 

 

JEUDI 17 JUIN

14h30 les salons de l’Arsenal (report de la visite de 2020) sous réserve de confirmation.

 

PROJETS POUR L’AUTOMNE :

REOUVERTURE DU MUSÉE CARNAVALET

Réouverture de l’hôtel de La Marine

La collection FRANÇOIS PINAULT dans la BOURSE du COMMERCE

Lire la suite

Sorties à Rouen, Pontoise Paris avec notre conférencier Didier Bouchard

24 Septembre 2020 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture, #Randonnée-Week-end

Nous sommes heureux d'avoir le nouveau programme de visites guidées de  Didier Bouchard. 

Vous avez tellement envie de sortir, voir du nouveau...Votre curiosité a été brimée ces derniers mois avec le confinement... Alors ... Découvrez! Profitez !

CD

Didier Bouchard : Conferences.bouchard@orange.fr

Conférencier national, diplômé de l’institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne, Ancien élève de l’école du Louvre

Boite 17 bât. D, 8, rue cannebière 75012 Paris. Tel: 06 43 63 35 73

Mercredi 30 septembre

14h à Rouen, l’exposition François Depeaux, et quelques œuvres de la collection permanente du musée des beaux arts.

Quelques places, sur inscription au 06 43 63 35 73, et sous réserve de confirmation.

18€ + entrée

 

Jeudi 15 octobre

14h30 le musée Pissarro (œuvres de Camille et Lucien Pissarro et de leurs amis, à Pontoise, et la cathédrale saint-Maclou (importante mise au tombeau Renaissance) visite reportée, groupe complet.

18€+entrée .Inscription sur liste d’attente au 06 43 63 35 73.

 

Vendredi 16 0ctobre

15h15 : le musée Rodin de Meudon dans la villa " Les Brillants ": vaste ensemble de sculptures de Rodin, mobilier, tableaux, jardin et tombeau de Rodin et de Rose Beret.

Rendez-vous :sur inscription au 06 43 63 35 73.

Tarif 16€+entrée. (Accès : RER C, Meudon-Val-fleuri)

 

Lundi 19 octobre

15h : le tout nouveau «Beaupassage» et l’ancien couvent des récollettes, le jardin Catherine Labouré, l’ancien hôpital Laennec restauré côté jardin, et les Lazaristes de la rue de Sèvre (tombeau de st Vincent de Paul).

Rendez-vous : 53-57 rue de Grenelle (par le métro, rue du Bac).

11€ . Sur inscription au 06 43 63 35 73

 

Jeudi 22 octobre

14h30 : le musée de l’île de France réouvert dans le château de Sceaux restauré, et le pavillon de l’Aurore. Évocation des Colbert, père et fils.

Château restauré, nouveau jardin à la française, fresque de Le Brun.

Mobilier empire du château de Neuilly, tableaux d’Hubert  Robert.

16€+ entrée. Sur inscription au 06 43 63 35 73 et sous réserve de confirmation

 

Vendredi 23 octobre

15h: Au château de Vincennes: exposition Henri II, un roi de guerre, Sainte-Chapelle restaurée, donjon royal, pavillon du roi restauré (ext.).

Rendez-vous : sortie métro château de Vincennes, côté château.

11€+entrée. Sur inscription au 06 43 63 35 73

 

Lundi 26 octobre

15h une visite par an : jardins, cour et (sous réserve) salons des hôtels de Varangéville et Amelot.

Puis l’atelier de Gustave Doré (ext.) Inscription au 06 43 63 35 73

Rendez-vous : .devant le 245 boul. Saint-germain.

11€. Carte d’identité.

 

Vendredi 30 octobre

9h40 : exposition Turner au musée Jacquemart-André.

(Unique visite)

Rendez-vous : 158 boul. Haussmann11€+entrée

Sur inscription au 06 43 63 35 73,

 

Samedi 7 novembre

15h15 le château de Saint-Ouen : une villa palladienne aux portes de paris. Evocation de zoé du Cayla, la dernière des favorites.

Et de l’affaire Favras : le secret de Louis XVIII.

12€. Sur inscription au 06 43 63 35 73 et sous réserve de confirmation

 

Mardi 17 novembre

14h30 cloître-mémorial de l’incendie du Bazar de la Charité, chapelle néo-baroque et, (sous réserve), cathédrale Arménienne.

Rendez-vous : .23 rue Jean Goujon.

 11€+entrée.  Sur inscription au 06 43 63 35 73

 

Mercredi 18 novembre

15h  à Boulogne : le musée Paul Belmondo dans une folie 18ème, le château Buchillot, puis l’histoire du château Rothschild, dans le parc Rothschild et son jardin anglo-chinois. Rendez-vous : .14 rue de l’Abreuvoir à Boulogne.

11€+entrée. Quelques places sur inscription au 06 43 63 35 73

 

Vendredi 20 novembre

14h30 la chapelle expiatoire, chef-d’œuvre néo-classique, et ses statues de Louis XVI et Marie-Antoinette. Nouvelles découvertes sur le cimetière de la Madeleine. Rendez-vous : 29 rue Pasquier.

11€+entrée. Sur inscription au 06 43 63 35 73

 

Mardi 1er décembre

15h : exposition Cézanne et les maitres italiens, au musée Marmottan.

Rendez-vous : .2 rue  Louis Boilly.

Quelques places, sur inscription au 06 43 63 35 73. 11€ + entrée. (15 pers.)

 

Janvier 2020 (date en attente de confirmation)

15h45 exposition « la vie moderne » au musée d’Art-Moderne de la ville de Paris. (Nouvel accrochage, histoire du musée, classiques moderne de Derain, Picasso, Braque, Delaunay, Foujita, etc. Puis la fée électricité de Dufy.

Rendez-vous : sur inscription au 06 43 63 35 73, (11€ +entrée)

Lire la suite

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

24 Avril 2020 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end, #France Ile de France

La Cathédrale de Soissons, nous évoque Notre Dame de Paris car son unique tour lui ressemble étrangement et parce qu’elle a su malgré sa destruction, par les bombardements, être reconstruite…

Nous voici dans une des six grandes cathédrales picardes. "Saint Gervais-Saint Protais"

La façade dissymétrique est incomplète, mais elle ne fut jamais achevée. La grande guerre l’a mutilée et elle a su renaître de ses cendres.

De style gothique (classique), nous la découvrons ci-contre

Voici la tour sosie de Notre Dame de Paris, côté sud et à sa droite, le jardin du haricot .

Tour Cath Soissons
undefined
Cath ND de Paris

 

Le jardin du haricot

Le jardin du haricot

Le transept est élégant, le chevet qu’on peut voir du centre ville laisse apparaître les contreforts et les arcs-boutants qui soutiennent la partie supérieure.

Quelle histoire !

En 1175, l’évêque de Soissons fut l’instigateur de cette cathédrale bâtie sur d’autres cathédrales primitives.

Avant 1190 on réalise le chœur et le transept avec ses deux bras en hémicycle, mais pour continuer la nef, on décide de lui donner plus d’élan vers le ciel en adoptant un style nouveau, le gothique à trois étages. Elle sera achevée en 1230.

Entre 1230 et 1240, on construit la façade….

La Cathédrale est prête le 25 avril 1479.

Hélas en 1567 les protestants (Huguenots), la détruisent et saccagent des objets acquis au cours des siècles...  Puis on la restaure !

On l’améliore en construisant des chapelles, on édifie un nouveau maître-hôtel.

Pendant la révolution de 1789, la voilà transformée en grange à fourrage, quel destin !

En 1799 la Cathédrale redevient lieu de culte.

Mais en 1815, une poudrière proche explose et détruit des vitraux, on la restaure à nouveau !..

Mais arrive la guerre de 14-18, la cathédrale est bombardée et bien ébranlée ! (heureusement, on avait démonté les vitraux, emballés et cachés précautionneusement.)

A la fin de l’année 1937, la Cathédrale est reconstruite et ouverte aux fidèles!

Entrons  à l'intérieur :

Nous la découvrons d’un coup d’œil : 100 m de long, 24 m de large et entre 23  à 31  m de haut selon les parties.

Voici le vaisseau central.

 

Croisée du transept.

Croisée du transept.

Voici le chœur élancé vers le ciel: 31 m , avec ses colonnes en pierres calcaires des carrières de la région:

 

le Maître Hôtel

le Maître Hôtel

La contre allée et la grille du chœur : superbement décorée.

 

Sur la gauche du chœur :

Le transept nord, de style gothique rayonnant,  sa voûte est aussi haute que celle du Chœur. Elle laisse apparaître une superbe rosace et un bel autel

C'est dans cette chapelle du Rosaire (photo ci-dessous) que nous découvrons l'oeuvre de Rubens, l'adoration des bergers, qu'il offrit en 1635 en remerciements de soins reçus à Soissons.

D'autres très grands tableaux :

La cène et

le lavement des pieds sont exposés,

mais on n'en connait pas l'origine.

 

La chapelle
La chapelle

La chapelle

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Un autre tableau dans cette chapelle nous interpelle : Le Martyr de St Crépin et St Crépinien.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

J'ai cherché le pourquoi cette illustration et je vous livre ma recherche:

Crépin et Crépinien, venus de Rome, étaient chrétiens et cordonniers à Soissons. Ils fabriquaient des chaussures pour les pauvres, qu'ils ne faisaient pas payer, et pour les riches qui appréciaient leur production.

En 285 , dénoncés comme chrétiens, ils ne veulent pas nier leur foi, L’empereur Maximien les fait alors torturer. (Légende : source Wikipédia) « on leur fit enfoncer des roseaux pointus sous les ongles, mais les roseaux jaillirent des mains des saints et vinrent blesser les bourreaux. On les précipita ensuite dans une rivière, avec une meule attachée à leur cou mais ils flottèrent à la surface sans se noyer. Puis l'empereur les fit jeter dans une citerne remplie de plomb fondu, mais une goutte de plomb rejaillit dans l'œil de l'exécuteur qui fut éborgné, tandis que Crépin et Crépinien en sortaient indemnes. Finalement, après qu'ils eurent résisté à plusieurs autres supplices, on les fit jeter dans de l'huile bouillante d'où deux anges vinrent les sortir... Crépin et Crépinien furent finalement décapités le lendemain."

Voilà pourquoi ces deux frères Saints martyrs sont les saints patrons des Cordonniers,  Gantiers et Tanneurs

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Dans une Chapelle une relique de St Crépin : son fémur.

Mais mon coup de cœur va au transept sud de style gothique primitif, sur le plan architectural.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Élévation sur quatre niveaux, les tribunes à 3 arcades et cette magnifique galerie ( triforium).

 

Dans une chapelle, nous découvrons un Gisant  en marbre blanc du Christ.

Bien sûr, il en existe d'autres en France (Auray, Saverne...) mais cette représentation est particulièrement belle et nous expose un Christ apaisé qui semble dormir.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Toujours dans ce transept sud :

- Une statue de vierge en majesté romane déposée en 1940

- un beau baptistère en marbre 

 

D'autres sculptures sont à citer, mêmes si elles ne m'ont pas séduites.

En premier, citons Saint Gervais et Saint Protais les jumeaux, à qui cette cathédrale est dédiée.

(Souvenez-vous, membres du réseau, que l'église à côté du BHV, place Lobau, leur est dédiée aussi)

 

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Enfin,2 abbesses en marbre de l'époque Louis XIV pour vous accueillir à la porte d'entrée :

Henriette de Lorraine Delbeuf et Gabrielle de la Rochefoucault.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.

Quelques vitraux.

Face à la Cathédrale le presbytère, une jolie fontaine et la maison diocésaine (siège de la Gestapo pendant la guerre 39/40.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Je finirai par ces quelques photos de l'état de la Cathédrale à la fin de la grande guerre.

une partie de la voûte, des arc-boutants, des contreforts furent détruits , la tour, fut fendue .

Soissons se trouvait devant un chantier colossal, sans aide de moyens numériques.

Il fallut presque 20 ans pour la remettre en état.

C'est exceptionnel!

Nous ne pouvons que garder l'espoir pour Notre-Dame de Paris.

Ainsi se termine notre ballade à Soissons, espérant vous avoir distraits !

CD

Photos Rol, Cathédrale de Soissons
Photos Rol, Cathédrale de Soissons

Photos Rol, Cathédrale de Soissons

Lire la suite

Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!

17 Avril 2020 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end, #France Ile de France

Besoin de sortir : Une petite sortie visuelle à Soissons, Ville  de 28000 habitants, sympathique à découvrir et ses anecdotes...

Nous pensons tous à la célèbre phrase : « Mais qui a cassé le vase… » et bien.... suivez-moi...

Cette ville est entourée d’espaces verdoyants, champs et forêts Vous aurez plaisir à faire une petite ballade en forêt de Retz.

C'est une ville tranquille, comme on les aime!...

Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!
Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!

Cette ville existait déjà à l’Antiquité.

Étonnant ; elle devint le première Capitale des Francs en 486, grâce à Clovis après avoir gagné la victoire contre les Romains !

On retrouve en visuel, l’anecdote du vase. sur la place Fernand Marquigny, depuis 1935.

Mais, j'ai pu retrouver la version historique de l'Historien Grégoire de Tours  et je vous la livre ci-après.

Reims: Clovis baptisé par Saint Rémi

"Dans ce temps, l'armée de Clovis pilla un grand nombre d'églises, parce que ce prince était encore plongé dans un culte idolâtre.

Des soldats avaient enlevé d'une église un vase d'une grandeur et d'une beauté étonnante, ainsi que le reste des ornements du saint ministère.

L'évêque de cette église envoya vers lui des messagers pour lui demander que, s'il ne pouvait obtenir de recouvrer les autres vases, on lui rendit au moins celui-là. Le roi, ayant entendu ces paroles dit au messager :

« Suis-moi jusqu'à Soissons, parce que c'est là qu'on partagera tout le butin; et lorsque le sort m'aura donné ce vase, je ferai ce que demande le pontife. »

Étant arrivés à Soissons, on mit au milieu de la place tout le butin, et le roi dit  :

« Je vous prie, mes braves guerriers de vouloir  bien m'accorder, outre ma part, ce vase que voici » en montrant le vase dont nous avons parlé ci-dessus.

Les plus sages répondirent aux paroles du roi :

« Glorieux roi, tout ce que nous voyons est à toi, nous- mêmes, nous sommes soumis à ton pouvoir. Fais  donc ce qui te plaît car personne ne peut résister  à ta puissance. »

Lorsqu'ils eurent ainsi parlé un guerrier présomptueux, jaloux et emporté, éleva sa francisque et en frappa le vase s'écriant :

 « Tu ne recevras de tout ceci rien que ce que te donnera  vraiment le sort.».

A ces mots tous restèrent stupéfaits.

Le roi cacha le ressentiment de cet outrage sous un air de patience. Il rendit au messager de l'évêque le vase qui lui était échu gardant au fond du cœur une secrète colère.

 Un an s'étant écoulé, Clovis ordonne à tous ses guerriers de venir au Champ-de-Mars revêtus de leurs armes, pour faire voir si elles étaient brillantes et en bon état. Tandis qu'il examinait tous les soldats en passant devant eux, il arriva auprès de celui qui avait frappé le vase, et lui dit :

« Personne n'a des armes aussi mal tenues que les tiennes, car ni ta lance, ni ton épée, ni ta hache, ne sont en bon état.» et lui arrachant sa hache il la jeta à terre.

Le soldat s'étant baissé un peu pour la ramasser, le roi levant sa francisque, la lui abattit sur la tête en lui disant :

 « Voilà ce que tu as fait au  vase à Soissons. » !

 Celui-ci mort, il ordonna aux autres de se retirer. Cette action inspira pour lui une grande crainte. Il remporta beaucoup de victoires dans un grand nombre de guerres. …"

Voici le Bas-relief du vase

Voici le Bas-relief du vase

Ce bas relief se situe sur le monument aux morts que je préfère appeler Monument d’Histoire, car s'il porte la liste des morts, il évoque bien d'autres signes des temps. ( sur la place Fernand Marquigny au centre de la ville.)

En haut, 4 allégories portent une flamme

Au centre une femme ailée protège 2 poilus

Sur 2 angles des poilus, un Carolingien de l'an 923 défenseur de la ville et un homme avec un parchemin (1181 abolition des servitudes féodales)

Les autres bas reliefs présente Jeanne d’Arc

ou les Soissonnais en peur, pendant la guerre.

La dernière façade présente non photographiée, la commémoration des morts de la guerre 14-18.

Mais souvenons-nous, de la première Guerre Mondiale dont je vous ai parlé.

Ci-dessous le monument des anglais.

Les bombardements étaient incessants dans cette région, Soissons en subira les préjudices, car détruite aux trois-quarts.

La ville sera reconstruite laissant apparaître ça et là, des façades Arts-Déco.

 

Pour les gourmets : Il existe le fameux haricot de Soissons connus depuis longtemps.

En effet, pendant la guerre de 100 ans, (1337- 1453) , lorsqu’une terrible épidémie de peste (1349-1355) arrive, les Soissonnais s’enfuient rapidement, en emportant leur récolte… mais des graines tombent au sol  et l’humidité du sol les fera germer. Ces haricots permettront de nourrir la population à leur retour !

Autre anecdote : Une légende d'un livre de Soissons  : «  Au siècle dernier, le guetteur de la Cathédrale, nommé le Paon, égaya le haut de la tour en semant des haricots. » Il surveillait la ville et les incendies. Comme il s’ennuyait, il sema dans des caisses des haricots . Ses plantations volubiles s’accrochèrent aux garde-fous de la Cathédrale. Les gens voulaient voir de plus près cette couronne de verdure en haut de ce lieu saint.

Il distribuait ainsi quelques graines aux touristes. Il disait avec humour : « Dieu créa la fleur et lui dit Sois Rose !... Il créa le haricot et lui dit Sois Son ! et va en Paix (Pets) »

Les jardins de Pontarcher à Ambleny

Les jardins de Pontarcher à Ambleny

Vous voulez en cueillir où en acheter en bocaux, pour un repas

ou pour l'apéro ... c'est original et très bon! : Haricot de Soissons apéritif harissa, au vinaigre de cidre et pommes, au piment d'Espelette, ail et fines herbes ou paprika et colombo.

Je vous recommande l'adresse :  les jardins de Pontarcher à Ambleny, mais vous en trouverez aussi en ville!

l'abbaye saint jean des Vignes

l'abbaye saint jean des Vignes

A Soissons en dehors de la Cathédrale pour laquelle je vous dédierai un article, deux tours s’élancent dans le ciel, ce sont celles de l’abbaye Saint Jean des Vignes.

 

A côté l’Arsenal  L'arsenal témoigne de la présence militaire .

Revenons, au centre près du monument aux anglais, on aperçoit la vieille église Saint Pierre qui a fait partie de l'abbaye Notre-Dame de Soissons. La 2e photo nous montre les ruines de l'abbaye.

 
Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!
Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!

Intéressant dans ce centre ville, un marché couvert bien actif le samedi où se mêlent sur les étals beaucoup de produits de la région ainsi que des volatiles.

 

Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!
Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!

Ancien Palais de l'intendance, de  style néo-classique construit entre 1774 et 1775, il est devenu l'Hôtel de ville de Soissons en 1834. puis vous vous découvrez les berges de l'Aisne.

Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!

En parcourant la ville vous passerez devant l'abbaye St Léger.

Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!
Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!Soissons, une ville à découvrir 1/2 : Mais qui a cassé le vase!

Bien sûr la région Soissonnaise est le pays de la pomme de terre, des chips Vico, de la betterave et de ses fabriques de sucre! (Blé, orge...)

 

Une sucrerie

Une sucrerie

Vous découvrirez la vallée d'Automne, le château d'Alexandre Dumas, Notre-Dame du Lieu restauré, qui cache quelques mystères!.... 

Château d'A. Dumas et abbaye du lieu restauréChâteau d'A. Dumas et abbaye du lieu restauré

Château d'A. Dumas et abbaye du lieu restauré

PierrefondsPierrefonds

Pierrefonds

Nous nous retrouverons prochainement pour visiter la Cathédrale et son quartier! 

Profitez bien de cette sortie en photos...

CD

Lire la suite

Les visites de notre guide Didier Bouchard

22 Juillet 2019 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end, #Art & Culture

Vivre à Paris ou en région Parisienne Paris, et découvrir des lieux méconnus ou des expositions de peintres célèbres avec toutes les explications nécessaires. S'ajoute une sortie à Dijon exceptionnelle!

Tout vous sera révélé grâce à notre guide : Didier Bouchard. 

Conférences Didier Bouchard

Conferences.bouchard@orange.fr

Conférencier national, diplômé de l’institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne

Ancien élève de l’école du Louvre

Boite 17 bât. D, 8, rue Cannebière    75012 Paris.   Tel: 06 43 63 35 73

 

Mardi 30 juillet

15h : les salons de l’hôtel de Lauzun : le plus beau décor 17ème de Paris

(1660). Lambris et plafonds peints, histoire de l’hôtel : Lauzun et la grande Mademoiselle, Baudelaire au club des Haschichins.

Rdv. 17 quai d’anjou.11€+entrée. (15 pers.)Inscr. 06 43 63 35 73

Lundi 5 août

15h : une visite par an : les salons de l’hôtel de Ganay (intérieurs):un

Palais de la belle époque près des Champs-Elysées, et son quartier. (Les Hôtels de Caraman et de Wagram).

Rdv. angle av. George v et rue de la Trémoïlle.

Carte D’identité.11€. Inscription au 06 43 63 35 73

 

Vendredi 30 août

15h : salons et jardins des hôtels de Varangéville et Amelot, escalier d’honneur de l’hôtel de Tavannes, promenade vers l’atelier de Gustave Doré.

(Une visite par an). Trois hôtels particuliers du faubourg saint-Germain (avec visite intérieure

Et celle de leurs 2 jardins, évocation de JM. Charcot qui y vécut, et y reçut S. Freud…

Rdv. 217 boulevard .Saint-Germain. 11€.

 Carte d’identité inscription au 01 43 07 09 69

Samedi 31 août

14h30 : Chapelle et parc privé du couvent de Picpus, cimetière Révolutionnaire et tombe de la Fayette.

Rdv. 35 rue de picpus.11€+entrée

 

Dimanche 1er septembre

15h : Folies Art nouveau du quartier du Gros Caillou, nouvelle église

Russe, écuries impériales et ancien dépôt des marbres (Rodin, Camille

Claudel), hôtels particuliers de la belle époque.

 Rdv. angle rues Saint- Dominique et Sédillot. 11€

 

 

Avant-programme automne et hiver 2019 (inscriptions ouvertes)

Mercredi 9 octobre

16h40 exposition Toulouse-Lautrec au grand palais. Unique visite

(12 places) sur inscription préalable, confirmée par l’envoi du règlement.

11€+entrée. Tel. 06 43 63 35 73.

Rdv. entrée des groupes.

 

Jeudi 10 octobre

13h45 : après-midi à Dijon : le puits de Moïse dans l’ancienne chartreuse de Champmol, puis le palais des états et des ducs de Bourgogne et le Musée des Beaux-arts restauré. (Tombeaux de Jean Sans Peur et Philippe le Hardi, retables de la chartreuse de Champmol, cuisines médiévales, salle des gardes etc.)

 Inscription au 06 43 63 35 73

20€ (pas de droit d’entrée).

Rdv. gare Sncf de Dijon, sortie Albert 1er

 

Mardi 22 octobre

15h10 : Exposition MONDRIAN figuratif au musée Marmottan.

Unique visite Mondrian avant l’abstraction : un maître du symbolisme et du fauvisme.

Rdv. 2 rue louis Boilly. 11€+entrée. Inscription au 06 43 63 35 73

 

Jeudi 24 octobre

14h30 : Décor classé d’une ancienne maison close, hôtel de Saint-Chamond,

Passage du Caire, maison égyptienne.

Quelques places sur Inscription au 01 43 07 09 69. 11€+entrée

 

Vendredi 25 octobre

15h salon impérial, chapelle et jardin de la fondation Eugène napoléon,  ou « le collier d’Eugénie ». et cour de l’industrie Restaurée.

Architecture d’Hittorff (1856), mobilier, portraits de napoléon III et Eugénie, fresque

De Barrias, histoire de la « maison du collier »

Rdv. 254 rue du faubourg-Saint-Antoine. 11€+entrée.

Carte d’identité.

 

Mercredi 6 novembre

15h40 : Exposition le Greco au Grand-Palais.

Unique visite. Sur inscription au 06 43 63 35 73, confirmée par l’envoi du règlement. 11€+entrée.

Rdv. entrée/groupes

J'apprécie beaucoup cet artiste et partage avec vous quelques photos:

Domenikos Theotokopoulos est nommé « Greco » à Tolède, en Espagne.

undefined

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Assomption, 1577-1579, huile sur toile, 403,2 x 211,8 cm, Chicago, Art Institute

Saint Martin partageant son manteau avec un pauvre, 1597-1599, huile sur toile, 193 x 103 cm, Washington, National Gallery of Art.

 

L'ouverture du 5e sceau dite la vision de saint Jean vers 1609-1614
huile sur toile, 222,3 x 193 cm, New York, The Metropolitan Museum of Art.

 

 

Vendredi 8 novembre

15h30 les fastes de l’hôtel Gaillard (1882) et la cite de l’économie de la

Banque de France. Décors intérieurs (boiseries gothiques et renaissance en remploi, salle des coffres entourés de douves etc.)

 Et muséographie de Citeco+ collection numismatique de la Banque de France. Sur inscription au 01 43 07 09 69, confirmée par l’envoi du règlement.

11€+entrée.

Rdv. 1 place du général Catroux (par le m° Malesherbes)

 

Samedi 9 novembre

15h :  le château de Saint-Ouen : une villa Palladienne aux portes de

Paris (1821, décor intérieur). Evocation de Zoé du Cala, la dernière

Favorite royale. L’affaire Favras : un secret de louis XVIII.

Rdv. sortie du Métro mairie de Saint-Ouen, côté mairie.

11€. Sur inscription au 01 43 07 09 69

 

Mardi 19 novembre

14h30 la maison de Louis Pasteur (visite du musée Pasteur par sa conférencière ;

Mobilier, objets d’art, tableaux, tombeau de pasteur.)

Sur inscription au 06 43 63 35 73.

 

Mardi 26 novembre

16h exposition « l’Age d’or de la peinture anglaise – le siècle de Reynolds et de Gainsborough » au musée du Luxembourg.

Quelques places sur inscription au 06 43 63 35 73, confirmée par l’envoi du règlement. 11€+entrée

Vendredi 29 novembre

14h30 exposition « la collection Weisman-Michel de New-York » au Musée de Montmartre (Steinlen, Valadon, Bonnard, Rouault…), puis l’atelier de Valadon, la chambre de M. Utrillo, et quelques œuvres de la Collection permanente du musée. 11€+entrée.

Rdv. 12 rue Cortot

Sous réserve de confirmation et sur inscr. Au 06 43 63 35 73.

 

Mardi 3 décembre

16h : Chefs d’œuvre de la collection Alana au Musée Jacquemart-André.

(Primitifs italiens, et maîtres de la renaissance et du Seicento dans une Grande collection privée).

Quelques places sur inscr. Au 06 43 63 35 73, confirmée par l’envoi du règlement. 11€+entrée.

Rdv. 158 boul. Haussmann.

 

Lire la suite

Nouvelles découvertes avec notre guide Didier Bouchard

13 Mai 2019 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France Ile de France, #Randonnée-Week-end

Il va faire beau... C'est le moment de découvrir notre superbe patrimoine d'Ile de France avec Didier Bouchard. C'est avec plaisir qu'il vous guidera...

Conferences.bouchard@orange.fr

Conférencier national, diplômé de l’institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne

Ancien élève de l’école du Louvre

Boite 17 bât. D, 8, rue Cannebière 75012 Paris.

Tel: 06 43 63 35 73

 

Jeudi 16 mai

11h30 :  exposition Franz Marc et August Macke, l’aventure du cavalier bleu, au musée de l’orangerie. Pour 6 personnes seulement.

Sur inscription au 01 43 07 09 69 , et sous réserve de confirmation. 12€+entrée.

 

Mardi 21 mai

14h30 : Décor classé d’une ancienne maison close, hôtel de Saint-Chamond, passage du Caire, maison égyptienne.

Rendez-vous : 2 place du Caire.

Sur inscription au 01 43 07 09 69. 11€+entrée

 

Mardi 28 mai

15h : Les Joyaux de la couronne de France au musée de Minéralogie de l’école des Mines (+nouvelle vitrine de gemmes)

puis le décor peint de l’escalier, et

la façade 18e, côté jardin, de l’hôtel de Vendôme.

Sur inscription au 01 43 07 09 69 : 11€+entrée.

Rendez-vous : 60 boulevard  Saint-Michel.

 

Lundi 3 juin

14h30 : Exposition Henri II au château de Saint-Germain en Laye, puis architecture et histoire du château.

Henri II et sa cour : tableaux, sculptures, objets d’art, exposés dans les salles renaissance et la chapelle gothique.

Puis l’histoire du château, de François Ier à Napoléon III.

Unique visite.

13€+entrée. Sur inscription au 01 43 07 09 69, confirmée par l’envoi du règlement.. Rendez-vous : sortie du RER, côté château.

 

 

Mercredi 5 juin

13h45 : la collégiale de Mantes, petite sœur de Notre Dame de paris, puis aux Andelys : le Château-Gaillard, le petit-Andelys, et le musée Nicolas Poussin.

Quelques places sur inscription (et sous réserve de confirmation) au 01 43 07 09 69.

16€+entrées.

 

Vendredi 7 juin

15h : Parties fermées au public de Bicêtre : grand-puits, réservoir et manège de Boffrand (18ème siècle). Puis, la force et les loges de Pinel.

L’hôpital du grand renfermement (1656) et le complexe hydraulique spectaculaire créé par Germain Boffrand sous le règne de louis xv. La force et son histoire révolutionnaire.

Rendez-vous : au métro Kremlin-Bicêtre.

Sous réserve de confirmation et sur inscription au 01 43 07 09 69 , 11€+entrée

 

Samedi 8 juin

15h : Le château de Saint-Ouen : une villa Palladienne aux portes de Paris (1821, décor intérieur). Evocation de Zoé du Cayla, la dernière favorite royale.

L’affaire Favras : un secret de louis XVIII

Rendez-vous : sortie du métro mairie de Saint-Ouen.

11€. Sur inscription au 01 43 07 09 69, et sous réserve de confirmation

 

Jeudi 13 juin

14h : après-midi à Auvers sur Oise : sur les pas de Daubigny, Corot et Van Gogh.

Visite de l’atelier de Daubigny (décor intérieur), de l’exposition Corot , du musée Daubigny (les Corot du musée des Beaux-arts de Reims), puis de la maison et du jardin du docteur Gachet, ainsi que les lieux de Vincent van Gogh : la mairie et l’église d’Auvers, et de Cézanne : la maison du pendu.

16€+entrées. Sur inscription au 01 43 07 09 69, confirmée par l’envoi du règlement.

 

Vendredi 14 juin

15h30 : l’Arc de Triomphe et la place de l’Etoile.

Sous réserve de confirmation.et sur inscription au 01 43 07 09 69.

11€+entrée

 

Lundi 17 juin

15 h : Exposition les Nabis et le décor, au musée du Luxembourg..

(Unique visite).

Ensembles décoratifs cloisonistes et japoniants  (paravents, panneaux muraux, plafonds peints) de Bonnard, Vuillard, Maurice Denis, KX Roussel etc...

Rendez-vous : 19 rue de Vaugirard.

20 pers. Maximum.

Sur inscription au 01 43 07 09 69, confirmée par l’envoi du règlement. 11€+entrée

 

 

Avant-programme :

 

Vendredi 5 juillet

15h  :hôtels particuliers, ateliers d’artistes et maisons closes du quartier de l’Europe, sur les traces de Manet, Caillebotte, et Zola.

Rendez-vous : Métro Europe.11€

 

Samedi 6 juillet

15 h : le village des Batignolles, et la cité des fleurs, sur les traces des peintres impressionnistes et des écrivains: (Mallarmé, Zola, Manet, Sisley, Bazille). Rendez-vous : métro Rome.11€.

 

Lundi 8 juillet

15h : salon impérial, chapelle et jardin de la fondation Eugène-Napoléon, ou « le collier d’Eugénie ». Et cour de l’industrie restaurée

Architecture d’Hittorff (1856), mobilier, portraits de Napoléon III et Eugénie, fresque de Barrias, histoire de la « maison du collier ».

 Rendez-vous. 254 rue du faubourg-Saint-Antoine. 11€+entrée. Carte d’identité. Inscription. Au 01 43 07 09 69 .

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>