Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°68 l'année1950 

23 Septembre 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Social :

Saviez-vous que c'est par une loi de février 1950 que le SMIG fut instauré ! Une grande progression sociale. Un salaire minimum garanti à chaque salarié, indexé sur les prix définis par l’INSEE assure un minimum vital aux travailleurs.

Le salon des Arts ménagers reçoit 1,110 million de visiteurs. Est ajouté en même temps le salon de l’enfance qui durera 10 ans.

J Sablon prône la cuisine moderne pour célibataire

 

Imaginez le taux d’équipement des ménages en appareils ménagers en 1950. Il atteint à peine les 3% ! Il atteindra 25% en 1965 pour s’accélérer encore dans les années 70.

C’est le lancement de la Cafetière Mélior, de l’essuie-tout, papier Sopalin et la commercialisation des premiers magnétoscopes à bande (Sony)

BHV :

On modernise le magasin et le logo BHV est modifié.

 

Le sport des années 50

Le journal l’Equipe fondé en 1946, relate tous les grands événements sportifs.

Le sport est devenu bien populaire : le football !...le cyclisme etc..

En 1950 le stade de Reims remporte la coupe de France.

Culture :

Littérature : Le journal d’Anne Franck sera publié, créant une immense émotion.

Nouvel album  Tintin : Objectif lune.

 Le cinéma est marqué par la Beauté du diable de René Clair,

mais aussi par Alice au Pays des Merveilles de Walt Disney et «  Le 3e homme ».  

ART :

Le peintre Henri Matisse reçoit le prix de la Biennale de Venise.

La mode :

La mode prêt à porter se développe en boutique et en grands magasins.

Les tenues de cérémonie comme la communion solennelle demeurent une robe blanche avec voile comme des petites mariées jusqu’en 1959 ou filles et garçons porteront une aube blanche.

Il faut dire que les garçons portaient le brassard. Ces vêtements ainsi que les uniformes s’achetaient à la Samaritaine et au Louvre.

 

On se retrouve bientôt !

CD

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je ne me lasse pas de lire ce blog si intéressant, évoquant la vie du BHV.
J'ai 74 ans, j'ai vécu l'histoire du BHV à travers mon père, Jacques HAMON, qui a fait toute sa carrière au sein du BHV, en tant qu'acheteur, rayon faïence verrerie, porcelaine, jusqu'en 1981, date de son départ en retraite. Tant de noms évoqués dans vos blogs qui me rappellent mon papa. Merci pour tout ce que vous faites.
Répondre