Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

François Paris et la poupée Bella

28 Avril 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier







Dis-nous , François, depuis que l’on a fait paraître l’article sur la poupée Barbie, tu n’arrêtes pas de nous dire, que tu en connaissais des plus belles !...

Alors aujourd’hui, prise de remords, je te laisse la parole !

 Merci François pour cet article

Le temps n’a pas de prise sur les poupées Catalanes BELLA
Nous vous avons parlé de Barbie  et de ses 50 ans, il y a peu de temps. Je vous disais alors que j’avais contribué à son adolescence, mais l’une de ses grandes sœurs avait été fabriquée 13 ans plus tôt.


Inconnue de nos enfants ou petits enfants, elle
a été le jouet de prédilection des petites filles de 1946 à 1984.


L’entreprise : Les tous premiers modèles ont vu le jour en 1946 en même temps que moi (pas étonnant si j’ai gardé ce visage de poupon), dans un petit atelier Salvi  Pi de Perpignan. Les figurines, fiertés perpignanaises, resteront à jamais dans la mémoire de plusieurs générations de petites filles.

Jusqu’à 2,2 millions de poupées sortaient chaque année de la chaîne de fabrication dans les années 70, dont 40% étaient destinées à l’exportation.

Elles ont cessé d’être fabriquées en 1984, suite au développement de Barbie et d’un grand nombre de conflits sociaux à répétition. L’entreprise  avait changé de main plusieurs fois (dont les jouets Berchet) et, malgré plusieurs tentatives de redressement, disparait définitivement en 1984.

 

Les poupées :

La première : fille ou Garçon !

Sa taille était de 65 centimètres comme un véritable bébé. Ainsi les petites filles pouvaient jouer à la maman avec une poupée semblable à un bébé. Son corps était fait en matière souple et sa tête en papier recouvert de céramique. On aurait cru des véritables cheveux, et ses yeux se refermaient lorsqu’on la couchait.

« Tréssy et Cathy » (poupées aux cheveux qui s’allongent) et les poupons souples « Bertou, Papouf et Rémy » (qui rit quand on le lance en l’air et qui pleure s’il tombe à terre) furent les fers de lance de la collection.

 La poupée Bella la plus connue est Cathie, 48 cm, super blonde, superstar. Cette poupée est la première à avoir fait la renommée de la société. Pour une fois la poupée n’était plus du style baigneur, mais un vrai mannequin !







Les autres : Tressy , 33 cm aux cheveux qui s’allongent , Héléna la Parisienne, avec sa robe rouge et ses chaussures vernies, Naria la petite Marocaine,

Rémy en 1979 le bébé souple qui rit quand on le lance en l’air,  etc…
Les premières poupées en plastique ont vu le jour en 1951.

Elles avaient remplacé les générations tout d’abord en carton moulé puis celle en acétate de cellulose et pvc des années 1950 à 1957.

A cette époque les cheveux sont cousus et non plus collés.

Symboles » d’un savoir faire représentant un goût français, suivant la mode qui allait avec l’état d’esprit de la femme française sur plusieurs générations. La création d’un musée a vu le jour, non loin du site des anciens entrepôts, et abrite quelque 500 modèles.

 

Historique et quelques chiffres :

1946 - Fondation par Salvi Pi, aidé de 10 ouvriers. 

1951 – première poupée en plastique.

1969 – Mr Py cède son entreprise à Schilkrot (groupe allemand).

1976 – Lancement de : « La copine, alors plus grande poupée du monde 1m. »

1981 – Premier dépôt de bilan puis reprise en 1982 par Berchet

1984 – Second dépôt de bilan.

1985 – Occupation de l’usine.

1988 – Démolition des bâtiments de l’usine.

 

 36 –  Nombre d’années de fabrication.

1000    Salariés maximum employé à la fabrication des poupées Bella.

 8000 –  Le nombre de poupées pouvant être produit chaque jour sur les chaînes de l’usine.

52 % – La part de marché en 1978 en France.

34000 –  En m2 la superficie de l’usine.

 

Le musée peut se visiter gratuitement :

Musée Bella,

6 avenue du Languedoc à Perpignan

Tel : 04 68 34 50 66
sur Rendez-vous.

 Source :  midi-libre  et Monsieur Sala

Nous aurons une pensée pour Lucien et Madeleine Foulatier,
représentants sur la région parisienne, que l’encadrement BHV du Jouet appréciait.      

 


Jean Sala, a écrit un livre de 120 pages, sur la véritable histoire de Bella avec ses joies, ses émotions, ses créations et sa fin sans gloire en 1984.

François Paris peut vous donner les coordonnées pour le commander, si vous le souhaitez.           
                              

Tu as eu raison François, elles sont très belles les poupées Bella ! Et j’en parle en connaissance de cause….le Père Noël étant passé m’en déposer une petite brune frisée, dans mon enfance !   
Encore merci, François pour cet article qui réveillera quelques souvenirs...   
           

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florinette 15/11/2012 14:57

merci c'est très intéressant et fort bien documenté Ayant un blog4ever consacré a ma collection de poupées perso je me suis permise de faire un lien vers votre rubrique qui est une excellent
synthèse de l'histoire des Bella
cordialement
florinette

barbiefolie 26/02/2011 15:27


Inconditionnelle des poupées BELLA je vous remercie pour cet article .
Collectionneuse de barbie depuis plus de vingt ans j'aime pourtant infiniment les "bouilles" des bella que je collectionne aussi depuis peu mais qui commence à envahir ma maison lol tant pis re lol


Poupée 09/08/2010 16:29


Merci de faire revivre ce patrimoine.


Sandrine et MR Sala 31/05/2009 19:39

C'est avec une immense émotion et énormément de joie que je viens de prendre connaissance de ce superbe article concernant ces magnifique poupées qui étaient dans notre région un patrimoine très important.
Mr Sala se joint a moi pour vous remercier pour cet article qui est très beau et nous vous remercions également pour ce superbe hommage.
cordialement Sandrine et MR Sala

MICHELIN DANIELLE 05/05/2009 13:44

C'est avec nostalgie que j'ai lu cet article, et repenser au plaisir que j'avais de vendre ces poupées, si belles, en compliciité avec françois.

christine 01/05/2009 00:04

François, n'exagérons pas! Nos poupons de l'époque ont gardé leurs cheveux d'enfants, mais je reconnais que tu gardes ton coeur d'enfant!....

gaffiero.danielle@aliceadsl.fr 30/04/2009 18:58

C'est pourtant vrai que j'ai un visage de poupon Hein,vous trouvez pas...???