Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

La Samaritaine : une renaissance !

2 Juillet 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France Ile de France

Ah! Ce quartier historique de la Samaritaine...Nous le connaissions parfaitement car du BHV à la Samar ...

il n'y avait qu'une petite promenade rapide à effectuer, souvent "à l'heure de table" !...

La Samar a vu le monde des Halles,  au cœur de Paris et elle fut notre voisin de la rue de Rivoli.

Nous connaissions certains acheteurs, chefs de rayon, vendeurs et démonstrateurs. Nous comparions certaines performances, lorsque nous discutions avec nos fournisseurs communs.

Chacun de nous s'est senti bien tristes lorsque le magasin a fermé ces portes en 2005.

Bon nombre de collègues sont allés accompagner les employés "Samaritains" par un dernier adieu... le dernier jour !...

Que de souvenirs ! Certains avaient un conjoint, des parents qui y travaillaient.

Ce magasin était depuis la fermeture du Louvre le magasin le plus spécialisé de Paris dans les uniformes pour certains établissements scolaires privés.

Le rayon, des toilettes et aubes de communion, était étonnant. D’autres rayons nous surprenaient: la ganterie, les mouchoirs, les chapeaux, les articles funéraires et bien d’autres....n'avaient pas leurs pareils sur Paris !

D'après une gravure de Lebreton

Edifié entre 1870 et 1932 ce magasin créé par Ernest Cognacq  orphelin très jeune, qui vend aussi au parapluie comme Xavier Ruel, loue entre la rue du Pont Neuf et la petite rue de la Monnaie, une échoppe qu’il nommera :

La Samaritaine.

(L’histoire raconte que c’est en souvenir d’une ancienne pompe à eau installée du temps d’Henry IV dans ce quartier pour alimenter le Louvre en eau).

Cet homme et son épouse me Jay furent très réputés pour leur côté social.

 

Le développement de la Samaritaine est passé par Velizy, Cergy, Rosny et la Défense.

On se souviendra des articles de Jean-Pierre Franssens sur les œuvres sociales des grands magasins. La Samaritaine s’était distinguée à cette époque. Par exemple :

La Samaritaine ouvre sa pouponnière au 7ème étage. 30 lits pour les bébés de moins de 15 mois. Il y avait terrasse et prise d'air, voir soleil pour ce faire. Cinq infirmières étaient sur place. Une autre pouponnière était ouverte à Rueil-Malmaison  avec un accueil de 60 bébés jusqu'à 3 ans, par période de 6 mois et après examens médicaux

L’achat du château de Samoreau près de Fontainebleau, 50ha de domaine ou est ouvert une école d'horticulture pour les jeunes hommes.

La fondation acquiert un collège à Argenteuil, centre d'apprentissage en : Formation pratique à la profession de lingère, brodeuse, ouvrières en confection.. Aussi des cours de coupes, de dessin, enseignement ménager, leçons de français, anglais et arithmétique.

 L'établissement est ouvert aux orphelines ou délaissées. Entrées à l'âge de 13 ans et jusqu'à 18 ans. En sortant, retour en famille ou vendeuse Samaritaine ou en atelier de Haute couture à la Samaritaine de luxe.

 

Le site comptait  4 magasins avec une surface de vente de 48 000 m2 Les bâtiments de style Art nouveau et Art déco sont l’œuvre des architectes Frantz Jourdain et Henri Sauvage.

 Le magasin déficitaire est cédé en 2001 au groupe LVMH. Mais la Samaritaine fermera en 2005.

Après quelques difficultés LVMH  commence en 2015, d’importants travaux de restauration et de transformation.

2012 04 Travaux en cours

 

L’idée : faire vivre  ce lieu en magasin de luxe, y installer des bureaux,  des logements, une crèche  et un hôtel de luxe.

Plusieurs mois de travaux colossaux pour cette restauration complexe pour renforcer la charpente métallique, ainsi que  certaines poutres et poteaux intérieurs .

Le magasin vient de renaître, en ce 23 juin 2021 et le voici encore plus beau qu’il n’a jamais été.

En voici le résultat spectaculaire !

 

La Samaritaine : une renaissance !

 

La Samaritaine : une renaissance !
La Samaritaine : une renaissance !
La Samaritaine : une renaissance !
La Samaritaine : une renaissance !

 

Du RDC, regardons vers le ciel !

 

Super décor !

Super décor !

 

Merci beaucoup Bernadette B. pour tes superbes photos, sans lesquelles cet article ne put paraître! CD

Il sera suivi d'une page dans quelques jours : Lu pour vous" Sur l'ouverture de la Samar, parue dans le Parisien et envoyé par Cécile P d M. Merci à Cécile pour ce partage.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guyot Georges 03/07/2021 10:44

Bonjour Christine ,bonjour à tous merci Christine pour nous faire revivre l'historique de ce beau magasin populaire qu'était la Samaritaine. Souvenir d'enfance avec les achats payables avec les bons de la Semeuse .Je pense comme le dit Christine que beaucoup sont nostalgiques de cette époque qui pour certains comme Nicole faisaient parti de cette aventure amitié Georges

Les federateurs du reseau Bazar 03/07/2021 11:07

Merci Georges, espérons que cette Samaritaine vivra 150 ans !... Amitiés