Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°60 en 1943

20 Mars 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

1943 : La faim et le froid caractérisent la vie des Français. Une affiche de la Croix Rouge suggère de couper le pain en fines tranches !

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°60 en 1943

En février 1943, le manque de main-d'œuvre va s’accroître chez l’ennemi.

Avec la décision du gouvernement de Vichy, environ 250 00 jeunes de 22 et 23 ans sont convoqués pour partir en STO (Service de Travail Obligatoire) dans les entreprises allemandes.

Par hasard, à côté de la nouvelle Bibliothèque Nationale actuelle, un professeur  découvrit  la trace d' un camp de travail,  en pleine ville, et  peu de personnes ne le surent.

C’est en novembre 1943 que  les SS ont ouvert le «camp Austerlitz» sur le terrain des installations ferroviaires de Tolbiac. Les biens des 38 000 juifs déportés en camps d’extermination, étaient triés aux magasins généraux du 43, quai de la Gare jusqu'en août 1944,  pour être envoyés dans les villes bombardées d'Allemagne.

C’était un véritable grand magasin : «Les Galeries Austerlitz», en référence aux Galeries Lafayette. Les articles étaient mis en caisses étiquetées: articles de ménage, de table, porcelaine, médicaments, linge, jouets, bijoux et montres, objets d'art...

GRANDS MAGASINS

On pouvait rapporter ses vieux vêtements pour les échanger contre des points Textile dans les grands magasins, comme on peut lire sur cet article du 20 octobre 1943. (Même au BHV)

 

  

 

Difficile de trouver des articles sur les grands magasins dans les journaux ...  peu de communication, de réclames ou de catalogues. Juste un minimum!...

A chacun sa spécialité!.... Tapis au BHV,  tenues pour communiantes à la Samaritaine et mode aux GL.

Le Petit Parisien 10 03 43
Le Petit Parisien 19 04 43

 

 

Destruction des Grands magasins du Louvre

Dans la nuit du 23 au 24 septembre 1943, un bombardier de la Royal Air Force fut détruit par la Flak allemande. Il explosa sur les magasins du Louvre .Le bâtiment fut entièrement détruit à l'exception des façades.

Curieuse date car le magasin Decré de Nantes qui sera pendant quelques années : BHV avant de repasser GL subira un même bombardement cette nuit là.

BHV :

1942 à1945 : Réfection d’une partie de la marquise sur la rue de Rivoli

Petite anecdote :

Le fils de Monsieur S qui était responsable au rayon Chauffage se souvient : un jour des cadres du BHV étaient convoqués à l’angle de la rue du Temple. Un officier allemand dépose une pile de documents sur un bureau. Lorsque celui-ci s’absenta quelques instants dans un autre bureau, le cadre lui substitua quelques papiers de la pile. Une fois l’officier parti, on regarda les fameux documents; C’étaient des autorisations à circuler, genre de sauf-conduit.

Un chauffeur dévoué du BHV muni de ce titre le testa, afin d’aller chercher de la marchandise chez les fournisseurs. Comme cela se déroula très bien, on renouvela le stratagème à la grande joie des acheteurs et de la Direction.

Un autre cadre du magasin Monsieur B, allait à l’école à Massillon et aimait à passer par le BHV. Il se souvient qu’à la rotonde, on pouvait voir 15 m de linéaires de Philatélie, chapelets et autres bricoles...

Nous ne saurions terminer cette année 1943 sans se souvenir de l’arrestation et  la mort de Jean Moulin, qui avait organisé la résistance.

J’avais omis de vous parler qu’en cette période de guerre où le pays était coupé en deux, l’acheminement du courrier était difficile. Les Français devaient utilisés des cartes de correspondance surveillée où la lecture était ouverte ! Surveillance...à outrance !

Plus tard, on appellerait cela presque un SMS !

 

 Le 1er juillet 1943 vit la naissance de la  Radio de RMC, Radio Monté Carlo ... 

On se retrouve bientôt...

CD

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-pierre FRANSSENS 21/03/2021 12:55

1943 me touche perso....Que d'évènements et même Austertitz en novembre...Année d'occupation bien relatée avec force de détails et de situations que nos parents ont vécus.....Ma maman aurait pu s'en souvenir...de son vivant....car le 27 Nov elle me mettait au monde en clinique à Uccle, faubourg de Bruxelles. Merci pour ces textes annuels reflets attristants...a ne pas revivre...JiPé

Les federateurs du reseau Bazar 28/03/2021 00:04

Tu es né costaud dans une période bien difficile ! Bisous Ch'ti à mon ami Belge !

lionel costenberg 21/03/2021 08:29

que d'émotion, ces souvenirs sont encore si proche, merci pour le beau travail de recherches

amitiés à vous deux

Les federateurs du reseau Bazar 28/03/2021 00:02

Merci.j'e vous espère en forme. Amicalement