Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV
Articles récents

Jean-Louis Charrois : une vie au BHV

8 Juin 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Jean-Louis Charrois, vous êtes une illustre figure du BHV, on vous connait dans votre excellence pour les domaines du Bricolage et de l’Equipement Ménager . Alors, en réalité, qui êtes vous ?

 Après 28 mois passés en Algérie, en grande partie sur le barrage tunisien «  in the cavalery blindée », je suis revenu à l’E.S.C.P en janvier 1963 terminer ma dernière année d’école.

Cela m’a paru tout drôle de me retrouver dans une salle de classe, mais cela m’a permis de me remettre dans la comptabilité, le droit commercial etc. Nous étions une dizaine de sup de co à avoir été appelés en fin de deuxième année pour participer au « maintien de la paix »et nous  nous sommes naturellement retrouvés L’attitude des surveillants qui nous interdisaient de fumer dans les couloirs a déclenché une réaction de notre part : grenade fumigène placée dans les gaines d’aération, lâché de tourterelles dans l’amphi, que j’avais gavés ont entraîné une réunion avec le directeur qui nous a retiré nos zéros de conduite.

J’ai été embauché au B.H.V en 1963, le jour de mes fiançailles avec ma première femme. Nous étions dans la période des trente glorieuses et nous trouvions du travail avec facilité.

Passage obligé à la vente, que j’ai beaucoup apprécié, et à la promotion des ventes où je me suis enquiquiné Au point que je suis allé voir Gaudin pour lui dire que je quitterais le B.H V si à la rentrée, je n’étais pas nommé acheteur.

En septembre, j’ai fait mon apprentissage  au rayon revêtement plastique avec Poutier, qui était la crème des hommes. Au bout de deux ans, l’outillage étant libre, je me suis porté volontaire. J’ai trouvé ce secteur passionnant. J' étais dans le groupe Lambert qui bouillonnait d’idées.
A son départ on m’a confié le département bricolage. J’étais très fier de ce superbe outil et j’aurais été heureux, si dans le même temps je n’avais perdu mon épouse Monique, emportée par un cancer du système lymphatique (Une forme de cancer qu’on ne savait pas soigner à l’époque) ; heureusement, nous avions eu un garçon : Olivier, qui est actuellement chirurgien orthopédiste à Mignot et Arago.
Photo de Jean-Louis et sa famille:

J’ai eu alors la chance de partir au Japon préparer une exposition, avec Pautrot et Crouzette, puis dans la foulée aux Etats-Unis avec Mouillesseau des Nouvelles Galeries et Ingberg acheter des tondeuses autoportées, des taille-haies et des tronçonneuses.
Inberg était un acheteur exceptionnel, il m’a plus appris qu’à l’ESCP en matièred’achat. Il partait d’un prix de vente avec lequel on pouvait ouvrir un marché, retirait la marge bénéficiaire, pour négocier le prix d’achat. Grâce à cette méthode les N.G. et le B.H.V avons fait un « tabac »!...

Il avait également eu une idée géniale pour rentabiliser le S.A.V du jardinage en lui faisant monter des tondeuses : les coques venaient d’Italie et à la Foire de Chicago, il avait négocié avec le président de Briggs et Straton dans un anglais scolaire, l’achat de 500 moteurs.
Son culot avait amusé l’américain qui avait accepté ce marché dérisoire. Moyennant quoi, il avait rentabilisé son service après vente.

J.P.Boulot averti, le nomma chef de groupe. L’année suivante re-Foire de Chicago, cette fois là avec Ayme. Nos commandes avaient été multipliées par deux. Avec Ayme, nous avons eu la chance de pouvoir rentrer dans les twins towers. Les façades de verre n’étaient pas encore posées mais les ascenseurs fonctionnaient ; Nous les avons pris pour monter au dernier étage. Géant !
Après on m’a confié les Arts Ménagers, Claude Bombes de Villiers prenant le bricolage.
Les arts ménagers c’était une autre affaire ! Darty dominait déjà le marché et ses pratiques de la concurrence étaient particulières.

Dans l’équipe, il y avait Lebelle, Marty, Adelbrecht, Parent, Lefèvre,  Guibaud, Lavat, Wittrish, Barrail  qui a brillamment remonté le petit électroménager, dont on se demandait s’il ne fallait pas le fermer.

Allez!  On ajoutera à votre liste : Philippe Jacquillat que vous avez fait frissonner en prenant les commandes de l’avion qui vous emmenait à St Benoît du Sault et votre « poulain » Francis Dubut…

Last but not the least : Mme Petit, qui a eu la patience de me supporter et est devenue une amie.

Pendant ce temps je m’étais remarié avec Fanchon avec qui nous avons eu deux enfants.

Je crois que votre épouse assure un job très intéressant ?

En effet, elle  donne des conférences sur les grands hommes littéraires du 20éme siècle, après la 2éme guerre mondiale.

Nous espérons qu’elle pourra nous écrire un article pour le Blog !

 

Mais vous, aujourd'hui, comment vous occupez-vous ?

Aujourd’hui, je mène une vie tranquille, je mène une vie de Papy. Je suis des conférences sur "la crise" à Sciences-PO et je continue toujours ma mission humanitaire de collecte alimentaire.

Je tiens à ajouter que ce réseau-bazar est une formule très sympathique.

Nous sommes heureux d’avoir retrouvé pour vous le 476éme membre : Alain Ingberg que vous avez cité plus haut et que vous pouvez recontacter.

Merci Jean-Louis Charrois de votre témoignage, dit « tout simplement » et qui fera plaisir à beaucoup de membres.

Lire la suite

6 juin 1944 débarquement par JC Charmoy

5 Juin 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 2 Nord Normandie

 



 







Ils ont fabriqués l'impossible !!!

-Le 1er port artificiel du monde, pour délivrer la FRANCE le 6 JUIN 1944.
C'est le port d’ARROMANCHE (Port Winston) situé dans le Cavados, sur les côtes de GOLD & d'OHAMA-BEACH.

- Pièce maitresse pour  la réussite du débarquement, pour alimenter les troupes Américaines, Britanniques, Canadiennes, Belges, et Françaises du commandos "Kieffer «sur les  de plages de OUISTREHAM, de COLLEVILLE s/Mer et jusqu’à CHERBOURG (imprenable !!!).
 (SWORD, JUNO, GOLD, OMAHA-Beach et UTHA-Beach.) La plus à ouest,  C'était le 6 Juin 1944 le "D. DAY." souvenons nous en 65 ans après.
Jean Claude CHARMOY
Vous pouvez demander à JC le diaporama.

La Normandie est une des régions historiques les plus visitées de France.

Témoin de juin à août 1944 des combats de la Bataille de Normandie, vous pouvez découvrir le port artificiel, formidable patrimoine historique grâce aux photos du diaporama, envoyées par Jean-Claude Charmoy.

Jean-Claude peut vous envoyer le diaporama complet par mail...
 
Pourquoi la Normandie ?

La Normandie est la région où les Allemands attendent le moins une tentative de débarquement Allié.

Avant l'assaut maritime se déroule un assaut aéroporté, à chaque extrémité de la zone. Le 6 juin 1944 à l'aube sur les 5 plages de noms de codes Sword Beach, Juno Beach, Gold Beach et Omaha Beach et Utah Beach près de Ouistreham dans le Calvados commence le bombardement pendant la nuit par l’aviation, puis le bombardement naval et à 8h : 156 000 soldats participèrent au débarquement sur nos plages.

 











Barack Obama se rendra en Normandie pour commémorer le 65e anniversaire du Débarquement et rendre  hommage à tous les soldats ayant combattu à la fin de la Deuxième guerre mondiale. Son grand-père Stanley Dunham, et son grand-oncle Charles Payne faisaient partie des troupes.

 

Lire la suite

Marie-Françoise Lelong…BZZZ !...

2 Juin 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

 

Elle a toujours son sourire et sa bonne humeur, elle fut appréciée de tous et vient nous parler de ce qu’elle devient et de ses abeilles ! ...

Bonjour à tous, ce n'est pas une revenante qui se manifeste, mais une lectrice assidue du bulletin des "ex-bazar".

Les créateurs de ce réseau ont eu une idée lumineuse pour cette initiative.

La grande majorité d'entrevous me connaît bien et ma "trombine" vous ramènera quelques années en arrière.

Tout d'abord, je vous donne des nouvelles de mon ordinateur reçu en cadeau de départ : il fonctionne très bien, jamais de panne, toujours disponible, je suis devenue championne des tableaux ! Bien sûr au début, après l'avoir installé moi-même (!), j'ai glané des aides un peu partout, mais maintenant, je me débrouille très bien, aucun document perdu !

Mais ce n'est pas le but de ma bafouille. …

 Depuis 5 ans, je me suis mise à l'APICULTURE (cours au rucher du Luxembourg, perfectionnement au rucher du parc Brassens) et depuis 3 ans, pendant l'année scolaire, initiation des élèves des écoles de Paris et environs (maternelles grande section jusqu'au CM....) 1 jour par semaine.


Bien sûr, il me faut entretenir mes 2 à 3 ruches, selon que l'hiver a été favorable ou non.

Sans vous faire un cours d'apiculture, j'espère que tout le monde sait faire la différence entre une abeille et une guêpe, ne me dites pas comme les élèves "c'est la piqûre"!

Chacun sait que la guêpe est carnivore et c'est elle qui vient nous ennuyer quand on pique-nique.
L'abeille, elle, ne va que sur les fleurs (sauf exception) ;
Ce qui l'intéresse, c’est  le pollen (son bifteck...les protéines !) et le nectar, en se le passant de l'une à l'autre dans la ruche, ce nectar se transforme en miel, grâce aux enzymes produits par les différentes abeilles qui sont intervenues. Il leur faut également ventiler la ruche pour éliminer l'eau qui est dans le nectar (il renferme environ 17% d'eau); en gros, les abeilles n'arrêtent jamais de travailler.

Il ne faudrait pas se faire réincarner en abeille, ce serait le bagne !
Pas une minute de repos, et en plus,
il faut nourrir les faux bourdons, ces paresseux,
 et la reine, mais là, c'est indispensable et elles le font avec plaisir !...Elles me l'ont dit!...

Trêve de bavardage, il est temps de se dire au revoir,

À bientôt, bonne continuation aux Fédérateurs et  longue vie au «rézo-bazar».

Marie-Françoise.
Merci Marie Françoise pour ta participation au Blog et à présent : que l’on nous parle plus de piqure d’abeille !...

Nous retiendrons donc :  l’abeille est souvent confondue avec sa cousine la guêpe effilée et de couleur jaune. L’abeille, plus trapue, est de couleur brune. L’abeille est exclusivement végétarienne, seuls le nectar et le pollen produits par les fleurs l’intéressent. L’abeille est de nature défensive, elle ne pique que pour protéger son nid. La guêpe avec sa taille fine, ne dit-on pas : « une taille de guêpe » est plus agressive, elle utilise ses mâchoires et son dard pour attraper et tuer ses proies.

 

Lire la suite

Dominique nous parle d'un film : L'île...

30 Mai 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture

" L’Ile " de Pavel LOUNGUINE, film sorti en janvier 2008 sur les écrans, est confiné depuis aux salles d’art et essai .

MAIS, s’il passe près de chez vous, ne le ratez surtout pas, vous éprouveriez bien des remords d’être passé à côté d’un tel chef d’œuvre.

Quand on dit Ile, on pense tout de suite au sud, au soleil, aux vacances… et bien dans ce cas précis, l’action se situe sur une île en mer Blanche, à cheval sur le cercle polaire arctique, à l’est de Mourmansk et au sud de la mer de Barents… dans un tout autre univers.

Ce film, réalisé dans une Russie post communiste qui se cherche au-delà d’un consumérisme et d’un passé pesant, montre bien ce qui manque à tout Homme du nord au sud et de l’est à l’ouest.

Ce film parle de l’existence de Dieu; il arrive un moment dans la vie où cela devient une question primordiale. Mais il n’est pas besoin d’être croyant pour entrer, s’asseoir, écouter et voir.

Ce film mystique nous immerge dans un silence qui enrichit et agrandit notre quête de l’invisible et nous fait entendre la grande Voix salvatrice.

" L’île " d’une profondeur bouleversante, éblouit et dérange, nous fait passer du rire aux larmes, nous plonge dans le questionnement et l’émerveillement. Emprunt d’absolu, de grâce de pêché, de pardon, de compassion et empli d’icônes; l’univers compassionnel et mystique Russe orthodoxe prend notre âme.

C’est l’histoire d’un moine, le Père Anatoli (interprétation magnifique de Piotr Mamonov) chargé pour un monastère d’alimenter celui-ci en charbon afin d’y maintenir un  peu de chaleur. Il possède quelques dons de guérisseurs qui amènent à lui les rares personnes qui habitent « L’Ile ».
Cet homme plein de repentir après avoir trahi son compagnon pendant la guerre par lâcheté humaine, a échoué blessé sur " L’Ile".

Recueilli et soigné par les moines du monastère, il vit dans une ascèse très dure de rédemption. L’action consciente ou inconsciente du Père Anatoli consiste à opérer chez ceux qui l’entourent dans le monastère et chez ceux qu’il peut côtoyer sur « L’Ile » des retournements du cœur et de l’esprit, à tenter de leur faire prendre conscience de ce qui est éphémère  et de ce qui doit rester essentiel.

La photographie, la musique, les personnages de ce film soulignent une atmosphère où la Lumière existe; elle est là pour qui veut bien se trouver lui même.

Course poursuite circulaire et bien rythmée entre le bien et le mal, entre le blanc et le noir, entre la lumière et les ténèbres, entre la pureté et la saleté spirituelle et physique, tel est le scénario de « L’Ile ».

Dans la troïka du film, le Père Philarète représente la hiérarchie; il n’arrive pas à se libérer d’une forme de religiosité qui l’empêche d’aller vers la vraie dimension spirituelle de l’être et de l’existence.

Le Père Job, troisième personnage est l’intendant du monastère, il représente l’institution; il fait tout comme le lui ont appris les canons de l’église, en privilégiant la Loi sur l’esprit..

La scène la plus expressive, point culminant de la conscience de pêcheur par le Père Anatoli est certainement celle où il récite le psaume 50: « Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta miséricorde efface mon péché, lave-moi tout entier de ma faute, purifie moi de mon offense. Oui je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi… ».

Et si « L’Ile «  c’était soi même, l’Homme ?

« Le critère en est, non la beauté - bien que celle-ci existe évidemment - mais la vérité ».

En sortant de ce film, on a l’impression  d’avoir fait un passage douloureux mais pascal et on a envie de dire comme lors de la messe du dimanche pascal: le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité.

 Filmographie: "Taxi blues "

N’oubliez pas que ce « blog culturel » est aussi le votre… J’attends donc vos commentaires et appréciations sur ce que vous avez lu, vu, entendu… sur ddaffos@free.fr

A bientôt, la joie de vous lire…


Merci pour ce commentaire, Dominique, ce film a l’air impressionnant… j’espère que nous serons nombreux, à pouvoir le voir.

 

Lire la suite

Week-end de Pentecôte? signification.

30 Mai 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons


Culture

Vous allez fêter la pentecote, fête d'origine Chrétienne :
La Pentecôte (en grec pentêkostê), célébrée cinquante jours après Pâques, clôture le temps pascal.
Elle fait mémoire d’un événement rapporté dans le Nouveau Testament (Livre des Actes des Apôtres ) : le don de l’Esprit Saint aux apôtres.

La signification de la Pentecôte qui se dégage des éléments du récit ont une valeur symbolique.  Le récit du jour de la Pentecôte fait état  d’un bruit, comme celui d'un violent coup de vent et le feu symbolisent la présence de Dieu et la venue de l'Esprit; ils sont une manifestation de la puissance divine, C'est le renouvellement de la théophanie du Sinaï dont la fête juive est la commémoration.

Les langues de feu se posent au-dessus des apôtres indiquent la descente de l’Esprit de Dieu. Il est fait aussi mention du don des langues que reçoivent les apôtres et les disciples  pour leur permettre d'annoncer la Bonne Nouvelle à tous les hommes, à toutes les nations.  Certains y  verront une réponse à l'épisode de la Tour de Babel : les peuples divisés se retrouvent ainsi unis lorsque l'Esprit Saint se manifeste.

Bon week-end !...

Lire la suite

Maurice Druon par Dominique Daffos

26 Mai 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies

Après une semaine sans animation du Blog, car vous avez tous reçu le bulletin n°7. 
Il fallait le temps de préparer ce bulletin et vous l'expédier avec la liste des membres.
Nous reprenons donc ensemble notre activité par un peu de Culture! ... Merci Dominique.



Il y a un peu plus d’un mois, le 14 avril, partait à l’Orient éternel un des plus importants écrivains que notre pays ait connu au cours du 20ème siècle.

Maurice DRUON était né le 23 avril 1918 à Paris, arrière neveu du poète Charles CROS et neveu du grand écrivain Joseph KESSEL.

Elève du Cadre Noir de Saumur formant les officiers de cavalerie en 1940, il fait la campagne de France avant d’être démobilisé et de rentrer en résistance. Il s’engage dans les rangs de la France libre et devient l’Aide de camp du Général d’ASTIER de la VIGERIE. Avec son oncle, il compose en 1943 les paroles du chant, symbole des Forces Françaises de l’Intérieur et des Francs Tireurs et Partisans Français; le Chant des Partisans.

Son entrée en politique se fait à travers le poste de chargé de mission  pour le commissariat à l’intérieur et à l’information puis, comme correspondant de guerre auprès des forces françaises et alliées jusqu’à la fin de la guerre.

A partir de 1946, la carrière littéraire prend le pas; il reçoit le prix Goncourt en 1948 pour son 2ème roman « Les Grandes Familles ». Ce sera le début de très nombreuses récompenses, tant en France qu’à l’international, qui le mèneront de son élection  en 1966 au fauteuil 30 de l’Académie Française, au poste de secrétaire perpétuel de cette même académie le 7 novembre 1985, fonction qu’il abandonnera en octobre 1999 pour devenir secrétaire perpétuel honoraire  le 1er janvier 2000.

Politiquement, il interviendra comme Ministre des affaires culturelles en 73 et 74: il sera député de Paris de 78 à 81 et député européen en 79 et 80.

De 1942 à 1966, Maurice DRUON trempera sa plume dans des domaines littéraires différents: le théâtre avec entre autre « Mégarée », la nouvelle avec parmi celles-ci « Le sonneur de bien aller », l’essai avec parmi ceux-ci « Lettres d’un européen », le roman avec entre autre « La dernière brigade », le poème dramatique avec « Ithaque délivrée », le récit pour enfants avec «Tistou les pouces verts», le roman mythologique avec «Alexandre le Grand », l’essai historique avec « Vézelay, colline éternelle»…

Son chef d’œuvre restera « Les Rois Maudits » adapté pour la télévision à la fin des années 60.

On se souvient que, lors de sa montée au bûché, situé sans doute sur l’île de la Cité à Paris, Jacques de MOLAY, Grand Maître des Templiers de l’Ordre du Temple, condamné à mort par le Roi de France Philippe le BEL aidé en cela par le Pape Clément V, fit comme le raconte le mythe, vis à vis d’eux, de leurs successeurs et descendants, une déclaration des plus prémonitoires:

« Dieu sait qui a tort et a pêché, et le malheur s‘abattra bientôt sur ceux qui nous condamnent à tort. Dieu vengera notre mort. »

« Pape Clément! Roi Philippe! Avant un an, je vous cite à comparaître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment! Maudits! Maudits! Tous maudits jusqu’à la 13ème génération de vos races! »

L’œuvre de Maurice DRUON raconte à travers cette saga, « Les Rois Maudits », les malheurs qui vont s’abattre sur le royaume de France et sa filiation ainsi que sur tous ceux qui ont avalisé ce procès.

Une histoire qui est la nôtre et, que tout un chacun devrait avoir lu, tout particulièrement les adolescents. Car comment se projeter dans l’avenir sans connaître son passé.

Le Roi de fer (Tome 1, 1955), La Reine Etranglée (Tome 2, 1955) , Les Poisons de la couronne (Tome 3, 1956), La Loi des mâles (Tome 4, 1957), La Louve de France (Tome 5, 1959), Le Lis et le Lion (Tome 6, 1960), tous chez Del Duca éditeur, Quand un Roi perd la France (Tome 7, 1977) chez Plon, nous racontent la France de ce haut moyen âge jusqu’à l’approche du siècle des Lumières.

Le dernier livre publié de Maurice DRUON, sera, en 2006: « Mémoires. L’aurore vient du fond du ciel «  éditions de Fallois/ Plon.

 

N’oubliez pas que ce « blog culturel » est aussi le votre… J’attends donc vos commentaires et appréciations sur ce que vous avez lu, vu, entendu… sur ddaffos@free.fr

A bientôt, la joie de vous lire…

pour ceux qui veulent le chanter: le chant des partisans

Paroles: Maurice Druon, Joseph Kessel. Musique: Anna Marly 1943

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

 

 

Lire la suite

Théatre avec Bob Sanzey: La vérité vous rendra libres

15 Mai 2009 Publié dans #Echos des membres

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES

La première pièce de théâtre en France sur les pervers narcissiques et la pédophilie

 

Le Thème :

Deux femmes que tout semblait séparer, une religieuse et une publicitaire, vont combattre ensemble pour sauver des enfants victimes de pédocriminalité dans leur propre famille. C'est la première fois qu'une pièce de théâtre professionnelle sur les pervers narcissiques et la pédophilie est jouée en France. Entre suspense et poésie, sur fond d'enquête policière et de satire ironique de la Justice, une dramaturgie plurielle qui allie tous les arts de la scène : jeu d'acteurs, chant, danse contemporaine, création de costumes, musiques originales.

 

Le Lieu

Au Théâtre de Nesle, 20 représentations du mercredi au samedi à 18h45,

du 27 mai au 27 juin.

8 rue de Nesle 75006 Paris. Métro Odéon ou St Michel.

RESERVATIONS PAR TELEPHONE AU THEATRE DE NESLE : 01 46 34 61 04.

Soutenez Sophia Théâtre qui n'a eu aucune subvention et qui doit payer au fur et à mesure chaque semaine la location de la salle sous peine de voir les représentations de la pièce arrêtées.

 

La réalisation :

Une pièce de Soria Soria, poétesse et écrivain

Mise en scène : Jean-Claude Marie Glo de la Perrière.

Adaptation scénographique : Soria Soria.
Musique originale de la dramaturgie plurielle : José Gurdak.
Autres musiques : Say C (rap), Jean-Yves Jaffré, Slim Gaigi, Miss Diotima.
Percussions live : Jean-Claude Marie Glo de la Perrière.


Soria Soria explique : "L'histoire est traitée comme une enquête policière, et en même temps, il y a la poésie avec ses symboles : l'inceste est personnifié par un démon, joué par un danseur afro-contemporain absolument génial, qui a fait ses débuts en dansant le hip hop dans la rue à Cuba, puis qui est devenu professeur au Théâtre National de Cuba. Quand il danse, il vole littéralement au-dessus du sol. Face à lui, Sœur Brigitte est assistée dans son combat pour la vérité par le personnage de l'Ange Gardien, un rôle joué par la grande cantatrice internationale Elizabeth Laurence qui a chanté à la Scala de Milan et sur les plus grandes scènes d'opéra du monde entier. Sa voix et sa présence scénique apportent à la pièce une dimension d'émotion céleste et positive."


Distribution artistique :

Elizabeth Laurence (l’Ange Gardien, chant lyrique), cantatrice internationale Mezzo Soprano

Catherine Raphaël (Sœur Brigitte),

Isabelle Noérie (Virginie), Slim Gaigi (Raoul),

Bob Sanzey (Me Desbois, avocat de Virginie),

Jean Haas (M. le Juge et le Père Jean, confident de Sœur Brigitte),

Quentin Delègue (Me Garcia, avocat de Raoul),

Almodis du Puy-Montbrun (la psychiatre victimologue Dr Françoise Stanguer),

Didier Morvan (Inspecteur Dumaine à la Brigade des Mineurs et M. le Procureur),

Franck Perfumo (le policier du tribunal et le garçon de café),

Felix Ariel Castillo Castro (le démon de l’inceste, danse afro-contemporaine).

 

Avec le mécénat de METHOD ACTING CENTER, Atelier d'acteurs et de scénaristes.

Pour la première fois en France, 25 associations se regroupent afin de faire cesser les violences intrafamiliales (violences faites aux femmes, violences envers les enfants). Tous leurs logos sont sur l'affiche de la pièce.

 

L’histoire :

Petite analyse de l'affiche, ci-contre : au centre, Virginie, belle, intelligente, femme au foyer et femme du monde, est en prison. Comment cette ancienne publicitaire qui a épousé un grand directeur d'entreprise à haut salaire, Raoul Mora (à droite de l'image) se retrouve-t-elle derrière les barreaux ? Virginie est victime d'une erreur judiciaire : Raoul est un pervers narcissique et un pédophile, mais les tribunaux refusent de croire qu'il abuse de ses enfants.

Après des années de relation d'emprise et de violences psychologiques et physiques, Virginie s'est révoltée, elle veut divorcer. Et c'est là qu'elle découvre le pot-aux-roses : son mari Raoul est un pédocriminel...

Par un tour de passe-passe juridique, car la loi le permet si on sait l'utiliser pour manipuler, Raoul est blanchi tandis que sa femme Virginie devient l'accusée... Alors que la société devrait protéger les enfants contre toute forme de violence, ce genre de paradoxe se produit très souvent dans les divorces conflictuels avec accusations d'agressions sexuelles sur mineurs : la mère protectrice qui ne veut plus confier la garde des enfants au père est accusée de folie, jetée en prison voire enfermée en hôpital psychiatrique, tandis que l'abuseur se balade impunément en liberté et se voit confier à plein temps par la Justice la garde de ses enfants...

C'est le monde à l'envers, mais l'affaire Outreau est passée par là et on ne croit plus les enfants victimes. Même les certificats médicaux ne sont jamais des preuves suffisantes. On est face à une Justice à deux vitesses: dans les milieux aisés, la violence conjugale et l'inceste sont des sujets tabous, on n'a même pas le droit d'en parler. Nous y reviendrons dans la suite de ce blog.

A gauche de l'image, Maître Desbois, Bob Sanzey,  l'avocat de Virginie : il tient à la main un Code Pénal, pour rappeler qu'en France, l'inceste n'est même pas inscrit dans le Code Pénal. A la Révolution Française, 4 termes ont été enlevés du Code Pénal de l'époque afin de n'être plus considérés comme des crimes : l'homosexualité, la sorcellerie ou hérésie religieuse, la zoophilie et l'inceste. Depuis trois siècles donc, l'inceste a disparu du paysage juridique français.

Au centre de l'image, agenouillée, Sœur Brigitte Marie de la Sainte Trinité, le témoin clé de l'affaire : sœur de Raoul et victime comme lui d'inceste dans son enfance, acceptera-t-elle de témoigner en faveur de Virginie et de ses enfants, et contre sa propre famille, alors qu'elle s'est réfugiée dans un monastère pour oublier son passé douloureux et pour échapper à la tentative de meurtre de ses parents et de son frère qui veulent la faire taire à jamais ?

Quand Sœur Brigitte et Virginie, unies pour sauver les enfants, vont comprendre peu à peu que la Justice ne veut pas les croire, il ne restera plus qu'un miracle pour les tirer d'affaire...

 

 

Leur but :

Continuer à défendre les enfants grâce aux recettes et à la communication sur cette pièce de théâtre.

Alors que le Conseil de l'Europe a justement adopté en 2007 un Traité international sur les Abus envers les enfants, pour notamment mettre fin à l'impunité des pédocriminels qui sévissent dans leur propre famille, ce Traité est toujours en stand by. Un seul pays, la Grèce, l'a pour le moment ratifié.

 

C'est pourquoi la pièce LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES a pour objectif de mettre fin à toutes ces dérives, en espérant que la ratification par la France de ce Traité européen, sera efficace et exemplaire. Si notre pays ratifie ce Traité et donne l'exemple à 3 autres pays supplémentaires pour en faire autant, le traité du Conseil de l'Europe s'appliquera comme une loi nationale dans tous les pays de l'Union. Il suffit en effet que 5 pays ratifient un Traité européen pour qu'il s'applique dans toute l'Europe.

C'est pourquoi LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES veut provoquer une prise de conscience nationale dans notre pays et dans le monde entier, afin de protéger les enfants qui sont l'avenir de la France, de l'Europe et du monde. On ne bâtit pas une société sur la souffrance des victimes et l'impunité des criminels. Une telle société ne peut que partir à la dérive, à tous les niveaux.

 

Remarque :

Cette équipe est en totale autoproduction sur les recettes de billetterie, et dépend du soutien du public !

Tarif de soutien : 25 Euros, tarif étudiants et chômeurs 15 Euros.

APPEL AUX DONS. Les dons défiscalisables sont possibles à l'avance et sur place, contactez-les dès maintenant à l'adresse : sophiatheatre@gmail.com,

si vous désirez leur  envoyer un chèque à déduire de vos impôts.

 

Venez soutenir vous aussi la Compagnie Sophia Théâtre, un collectif d'artistes engagés dans la défense d'une cause, celle des enfants victimes d'abus sexuels et de maltraitances.

La pièce de théâtre la vérité vous rendra libres  sera  jouée dans le cadre du colloque piloté par l’atelier européen  le 27 juin 2009 au Senat à Paris

 

Lire la suite

Au Théatre avec Bob Sanzey acteur!

15 Mai 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture

Bob Sanzey bien connu comme acheteur au BHV est un comédien professionnel.

Il vient nous annoncer la présentation d’une pièce exceptionnelle !

 

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES

 

La première pièce de théâtre en France sur les pervers narcissiques et la pédophilie

20 représentations du mercredi au samedi à 18h45,

Du 27 mai au 27 juin au Théâtre de Nesle,

8 rue de Nesle 75006 Paris. Métro Odéon ou St Michel.

RESERVATIONS PAR TELEPHONE AU THEATRE DE NESLE : 01 46 34 61 04.

Tarif de soutien : 25 Euros, tarif étudiants et chômeurs 15 Euros

 

Pour tout savoir sur cette pièce, hors du commun et qui défend les enfants, je vous invite à lire, à droite sur le blog

 Dans la rubrique Culture : livres, films, théâtre

Théâtre avec Bob Sanzey : la vérité vous rendra libres


- Le Thème :

- Le Lieu

- La réalisation :

- La distribution artistique avec de véritables comédiens :

Dont Elizabeth Laurence (l’Ange Gardien, chant lyrique), cantatrice      internationale Mezzo Soprano  et

 Bob Sanzey  Me Desbois, avocat.

 

- L’histoire incroyable.

- Le but  de cette pièce et les objectifs

En conclusion :

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES veut provoquer une prise de conscience nationale dans notre pays et dans le monde entier, afin de protéger les enfants qui sont l'avenir de la France, de l'Europe et du monde. On ne bâtit pas une société sur la souffrance des victimes et l'impunité des criminels.

La suite sur la page  dans la rubrique culture Théatre avec Bob Sanzey!......
Pour des raisons pratiques j'ajoute aujourd'hui 16 mai le contenu de la page pendant 15 jours.

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES

La première pièce de théâtre en France sur les pervers narcissiques et la pédophilie

 

Le Thème :

Deux femmes que tout semblait séparer, une religieuse et une publicitaire, vont combattre ensemble pour sauver des enfants victimes de pédocriminalité dans leur propre famille. C'est la première fois qu'une pièce de théâtre professionnelle sur les pervers narcissiques et la pédophilie est jouée en France. Entre suspense et poésie, sur fond d'enquête policière et de satire ironique de la Justice, une dramaturgie plurielle qui allie tous les arts de la scène : jeu d'acteurs, chant, danse contemporaine, création de costumes, musiques originales.

 

Le Lieu

Au Théâtre de Nesle, 20 représentations du mercredi au samedi à 18h45,

du 27 mai au 27 juin.

8 rue de Nesle 75006 Paris. Métro Odéon ou St Michel.

RESERVATIONS PAR TELEPHONE AU THEATRE DE NESLE : 01 46 34 61 04.

Soutenez Sophia Théâtre qui n'a eu aucune subvention et qui doit payer au fur et à mesure chaque semaine la location de la salle sous peine de voir les représentations de la pièce arrêtées.

 

La réalisation :

Une pièce de Soria Soria, poétesse et écrivain

Mise en scène : Jean-Claude Marie Glo de la Perrière.

Adaptation scénographique : Soria Soria.
Musique originale de la dramaturgie plurielle : José Gurdak.
Autres musiques : Say C (rap), Jean-Yves Jaffré, Slim Gaigi, Miss Diotima.
Percussions live : Jean-Claude Marie Glo de la Perrière.


Soria Soria explique : "L'histoire est traitée comme une enquête policière, et en même temps, il y a la poésie avec ses symboles : l'inceste est personnifié par un démon, joué par un danseur afro-contemporain absolument génial, qui a fait ses débuts en dansant le hip hop dans la rue à Cuba, puis qui est devenu professeur au Théâtre National de Cuba. Quand il danse, il vole littéralement au-dessus du sol. Face à lui, Sœur Brigitte est assistée dans son combat pour la vérité par le personnage de l'Ange Gardien, un rôle joué par la grande cantatrice internationale Elizabeth Laurence qui a chanté à la Scala de Milan et sur les plus grandes scènes d'opéra du monde entier. Sa voix et sa présence scénique apportent à la pièce une dimension d'émotion céleste et positive."


Distribution artistique :

Elizabeth Laurence (l’Ange Gardien, chant lyrique), cantatrice internationale Mezzo Soprano

Catherine Raphaël (Sœur Brigitte),

Isabelle Noérie (Virginie), Slim Gaigi (Raoul),

Bob Sanzey (Me Desbois, avocat de Virginie),

Jean Haas (M. le Juge et le Père Jean, confident de Sœur Brigitte),

Quentin Delègue (Me Garcia, avocat de Raoul),

Almodis du Puy-Montbrun (la psychiatre victimologue Dr Françoise Stanguer),

Didier Morvan (Inspecteur Dumaine à la Brigade des Mineurs et M. le Procureur),

Franck Perfumo (le policier du tribunal et le garçon de café),

Felix Ariel Castillo Castro (le démon de l’inceste, danse afro-contemporaine).

 

Avec le mécénat de METHOD ACTING CENTER, Atelier d'acteurs et de scénaristes.

Pour la première fois en France, 25 associations se regroupent afin de faire cesser les violences intrafamiliales (violences faites aux femmes, violences envers les enfants). Tous leurs logos sont sur l'affiche de la pièce.

 

L’histoire :

Petite analyse de l'affiche, ci-contre : au centre, Virginie, belle, intelligente, femme au foyer et femme du monde, est en prison. Comment cette ancienne publicitaire qui a épousé un grand directeur d'entreprise à haut salaire, Raoul Mora (à droite de l'image) se retrouve-t-elle derrière les barreaux ? Virginie est victime d'une erreur judiciaire : Raoul est un pervers narcissique et un pédophile, mais les tribunaux refusent de croire qu'il abuse de ses enfants.

Après des années de relation d'emprise et de violences psychologiques et physiques, Virginie s'est révoltée, elle veut divorcer. Et c'est là qu'elle découvre le pot-aux-roses : son mari Raoul est un pédocriminel...

Par un tour de passe-passe juridique, car la loi le permet si on sait l'utiliser pour manipuler, Raoul est blanchi tandis que sa femme Virginie devient l'accusée... Alors que la société devrait protéger les enfants contre toute forme de violence, ce genre de paradoxe se produit très souvent dans les divorces conflictuels avec accusations d'agressions sexuelles sur mineurs : la mère protectrice qui ne veut plus confier la garde des enfants au père est accusée de folie, jetée en prison voire enfermée en hôpital psychiatrique, tandis que l'abuseur se balade impunément en liberté et se voit confier à plein temps par la Justice la garde de ses enfants...

C'est le monde à l'envers, mais l'affaire Outreau est passée par là et on ne croit plus les enfants victimes. Même les certificats médicaux ne sont jamais des preuves suffisantes. On est face à une Justice à deux vitesses: dans les milieux aisés, la violence conjugale et l'inceste sont des sujets tabous, on n'a même pas le droit d'en parler. Nous y reviendrons dans la suite de ce blog.

A gauche de l'image, Maître Desbois, Bob Sanzey,  l'avocat de Virginie : il tient à la main un Code Pénal, pour rappeler qu'en France, l'inceste n'est même pas inscrit dans le Code Pénal. A la Révolution Française, 4 termes ont été enlevés du Code Pénal de l'époque afin de n'être plus considérés comme des crimes : l'homosexualité, la sorcellerie ou hérésie religieuse, la zoophilie et l'inceste. Depuis trois siècles donc, l'inceste a disparu du paysage juridique français.

Au centre de l'image, agenouillée, Sœur Brigitte Marie de la Sainte Trinité, le témoin clé de l'affaire : sœur de Raoul et victime comme lui d'inceste dans son enfance, acceptera-t-elle de témoigner en faveur de Virginie et de ses enfants, et contre sa propre famille, alors qu'elle s'est réfugiée dans un monastère pour oublier son passé douloureux et pour échapper à la tentative de meurtre de ses parents et de son frère qui veulent la faire taire à jamais ?

Quand Sœur Brigitte et Virginie, unies pour sauver les enfants, vont comprendre peu à peu que la Justice ne veut pas les croire, il ne restera plus qu'un miracle pour les tirer d'affaire...

 

 

Leur but :

Continuer à défendre les enfants grâce aux recettes et à la communication sur cette pièce de théâtre.

Alors que le Conseil de l'Europe a justement adopté en 2007 un Traité international sur les Abus envers les enfants, pour notamment mettre fin à l'impunité des pédocriminels qui sévissent dans leur propre famille, ce Traité est toujours en stand by. Un seul pays, la Grèce, l'a pour le moment ratifié.

 

C'est pourquoi la pièce LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES a pour objectif de mettre fin à toutes ces dérives, en espérant que la ratification par la France de ce Traité européen, sera efficace et exemplaire. Si notre pays ratifie ce Traité et donne l'exemple à 3 autres pays supplémentaires pour en faire autant, le traité du Conseil de l'Europe s'appliquera comme une loi nationale dans tous les pays de l'Union. Il suffit en effet que 5 pays ratifient un Traité européen pour qu'il s'applique dans toute l'Europe.

C'est pourquoi LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES veut provoquer une prise de conscience nationale dans notre pays et dans le monde entier, afin de protéger les enfants qui sont l'avenir de la France, de l'Europe et du monde. On ne bâtit pas une société sur la souffrance des victimes et l'impunité des criminels. Une telle société ne peut que partir à la dérive, à tous les niveaux.

 

Remarque :

Cette équipe est en totale autoproduction sur les recettes de billetterie, et dépend du soutien du public !

Tarif de soutien : 25 Euros, tarif étudiants et chômeurs 15 Euros.

APPEL AUX DONS. Les dons défiscalisables sont possibles à l'avance et sur place, contactez-les dès maintenant à l'adresse : sophiatheatre@gmail.com,

si vous désirez leur  envoyer un chèque à déduire de vos impôts.

 

Venez soutenir vous aussi la Compagnie Sophia Théâtre, un collectif d'artistes engagés dans la défense d'une cause, celle des enfants victimes d'abus sexuels et de maltraitances.

La pièce de théâtre la vérité vous rendra libres  sera  jouée dans le cadre du colloque piloté par l’atelier européen  le 27 juin 2009 au Senat à Paris

 




Lire la suite

007 Maquereaux au Cidre

14 Mai 2009 Publié dans #Cuisine

2009  05 15

Maquereaux au Cidre de Normandie

  • Très simple

Ingrédients : pour 4/6 personnes

6/8 pts maquereaux  (lisette) la pleine saison en juillet & Aout

Cidre de Normandie brut

2 cuillères de moutarde de Dijon

Ail, oignons, carottes, cornichons coupés finement en rondelles

Petits morceaux de poivrons (rouge, vert, jaune) pour la couleur et le décor,

Thym & laurier, sel, poivre.

Préparation

Laver les poissons vidés (rincer à l’eau vinaigrée)

Déposer dans un plat allant au four, les maquereaux et tous les ingrédients & la moutarde recouvrir de cidre.

Mettre au four 10/15 minutes laisser refroidir dans le four.

Déguster (tiède ou froid) et bon appétit !

 

-         La variante du « Chef »

Même recette avec bien sur du vin blanc (muscadet), ou bien à l’Escabèche, ajouter alors du concentré de tomate et des petits piments d’espelette mariné dans de l’huile d’olive.

Lire la suite

Alsace : Des nouvelles de Michel et Doris

12 Mai 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 1 Est

 

Michel Bindault, ambassadeur du Réseau vient nous donner quelques nouvelles de sa nouvelle région… visiblement, il va bien puisqu’il a retrouvé la raquette et le vélo. Merci Michel et Doris pour vos nouvelles !

 

Bonjour de Wissembourg,

Depuis le 25 mars nous voici alsaciens d'adoption et habitons Wissembourg dans le Bas-Rhin.

Nous avons quitté Pontarlier, capitale du Haut-Doubs, ses montagnes, sapinières et lacs pour nous rapprocher de l'Allemagne où résident nos enfants.

Wissembourg est une charmante petite ville de 8000 habitants, à la frontière allemande, nichée au creux des collines du Hochwald parmi les vignobles de Cleebourg.



Son riche passé architectural est demeuré miraculeusement intact malgré une histoire chargée ou sièges et guerres se sont succédés.

Une bataille de 1870 porte d'ailleurs le nom de Wissembourg.

Ces quelques photos illustrent, en partie, le riche patrimoine de la ville.

A voir l'église St Pierre-et-St Paul, bâtie en grès, gothique du 13e siècle et flanquée d'un cloître somptueux considéré comme " le plus beau de la vallée du Rhin ".

La Maison du sel, édifice du 15e siècle; le quartier de la Petite Venise traversé par la rivière Lauter, sans oublier le Palais Stanislas, ancienne résidence du roi Stanislas Leszcynski dont la fille épousa Louis XV.

Mais il faut également prendre le temps de flâner dans les ruelles du centre, s'asseoir à une terrasse, déguster un muscat ou un riesling des vignobles de Cleebourg en admirant les très belles maisons à colombages et les façades ouvragées des édifices en grès rouge.

Le marché de Noël est également une institution. Certes il est plus modeste que celui de Strasbourg mais il a gardé le charme et la convivialité des traditions des Noëls de l'Est.

Attention cependant à la concurrence du marché de St Molf de Nicole Griffonnet !!

Quant à nous, nous prenons nos marques. Doris contacte quelques associations et contribue beaucoup à la décoration de notre nouvel appartement.

De mon côté j'ai repris la raquette de tennis (que je n'avais pratiquement pas quittée ) en m'inscrivant au club local et sorti le vélo pour découvrir la campagne environnante et les grimpettes du Hochwald !

Si d'aventure vous passiez dans notre région (nous sommes à 50 km de Strasbourg et 30 km de Haguenau ) nous serions heureux de vous faire découvrir ce petit coin d'Alsace.

Amical bonjour à tous.

Doris et Michel Bindault

 

Merci à Pascal Brandt, Dominique Richert de vous faire connaître auprès de Michel et Doris!

Lire la suite