Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV
Articles récents

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961

25 Février 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Dans le monde :

Algérie :

Le 8 janvier 1961, le résultat du référendum voulu par le président  De Gaulle : « Pour ou contre la politique d’autodétermination en Algérie » exprime 75% de Oui et   permet aux Algériens de décider de leur avenir.

Le 25 avril, alors qu’à Alger le « putsch des généraux factieux » échoue, un violent accrochage oppose près de la frontière Marocaine des soldats de l’ALN aux Fusiliers marins français. (14 soldats y trouveront la mort alors qu’on est à quelques mois du « Cessez-le-feu »). Le 2 octobre, le président fait un discours sur l’Indépendance de l’Algérie. En novembre les brigades spéciales anti OAS  « les Barbouzes » débarquent à Alger. Nous parlerons de cette fin de guerre sur 1962

Conquête de l’espace :

En URSS, l’avancée technologique  des russes est prouvée. Le 12 avril  Youri Gagarine (27 ans) devient le premier homme à faire le tour de la terre dans une fusée.

Berlin : 

L’armée populaire de RDA occupe Berlin et commence à la cerner. Dès la nuit du 13 août des barbelés, puis le 15 août un mur est construit en quelques jours. En Allemagne, les habitants de la RDA sont obligés d’avoir un laisser passer pour aller à l’ouest.

(photos personnelles de 1969, les photos vues d'en haut sont prises du journal Axel Springel longeant le mur)
(photos personnelles de 1969, les photos vues d'en haut sont prises du journal Axel Springel longeant le mur)(photos personnelles de 1969, les photos vues d'en haut sont prises du journal Axel Springel longeant le mur)
(photos personnelles de 1969, les photos vues d'en haut sont prises du journal Axel Springel longeant le mur)(photos personnelles de 1969, les photos vues d'en haut sont prises du journal Axel Springel longeant le mur)

(photos personnelles de 1969, les photos vues d'en haut sont prises du journal Axel Springel longeant le mur)

Le président JF Kennedy et son épouse viennent à Paris pour rencontrer Charles De Gaulle. ( fin mai 1961)

Lorsque les " 2 grands K" se rencontrent, il y a plus de 60 ans !

on peut lire dans le monde: " Le président Kennedy rencontrera le président du conseil soviétique, M. Nikita  Khrouchtchev, à Vienne les 3 et 4 juin. " Le président et M. Khrouchtchev considèrent que cette rencontre n'a pas pour but de négocier ou de parvenir à un accord sur les grands problèmes internationaux qui affectent les intérêts de nombreux autres pays. Toutefois, cette rencontre fournira une occasion opportune et commode pour un premier contact personnel entre eux et pour un échange de vues général sur les principales questions qui affectent les relations entre les deux pays."

Commerce et nouveautés :

Le salon inaugure le nouveau Centre National de Industries et des Techniques de la Défense (CNIT), le sigle du site apparaît sur les affiches

Ce XXXe Salon des Arts ménagers, commence donc le 2 mars sur 80 000 m² avec 1800 exposants et, jusqu’en 1983, on évoquera ce salon comme : le carrefour de la consommation.

1961, moins de 30% des foyers possèdent une machine à laver.

Téfal installé à Rumilly se développe à grande vitesse. (Après sa conception en 1956 dans un petit atelier de Sarcelles, les moyens manquaient)

Moulinex lance le Robot-Marie.

Hermes sort son 1er parfum : Calèche.

BHV :

Cette année 1962 verra 2 expositions au BHV :

Du 17 au 25 février  sur 560 m² : La France dans votre assiette. (CA : 165 000 NF)

Du 05 au 23 septembre sur 546 m² : Pays de l’est dans votre assiette (CA :265 000 NF)

Les entrepôts :

Les entrepôts d’Ivry bombardés pendant la guerre et progressivement reconstruit aborderont la phase définitive entre 1961 et 1969. nous en parlerons plus longuement sur 1965.

Sur un terrain de 60 000m² avec 5 bâtiments, ils représentent une surface de 30000 m² soit 105 000 m² de stockage.

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961
Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961
Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°83 l'année 1961

On y retrouve : la réception, le magasinage, le service des livraisons, les services administratifs, dont une antenne client-service,  le Four : incinérateur qui brûle 10 à 12 tonnes par jour. et enfin

Le SERVICE EUROGROS  qui se situe, là où les moins anciens, ont connu la Vente sur Entrepôt

Le monde du Bricolage et Eurogros : Encore une grande décision de notre direction !

EUROGROS : Société affiliée au B.H.V

CATENA (chaîne en latin) fut créé en 1959 par le grossiste Maurice TABUR spécialisé en quincaillerie, bricolage, équipement de la maison et distributeur exclusif en France pour les Ets LEGRAND (matériels électriques). 

Maurice Tabur a l’idée de créer une centrale d’achats en 1960 sous le nom de Caténa-France avec plusieurs grossistes, qui pourront bénéficier de tarifs plus intéressants et améliorer leurs conditions d’achats.

Il contacte donc plusieurs grossistes en France :

- Ets Desenfans : région Nord- Est (Cambrai)

- Ets Mafart : région Ouest-Bretagne (St Brieuc)

- Ets Quercymetal : Région Sud-ouest (Cahors)

- Ets Tabur : existant prend la Région Normandie (Arnage)

Mais, Il manquait un Maillon Guide pour l’Ile de France. M Tabur contacte alors J.P Boulot (Directeur Général du B.H.V) qui accepte le concept en 1961 qui permettra au BHV d’accéder aux conditions tarifaires grossistes avec le référencement de Catena.

La Société EUROGROS créée, aura 3 missions :

- Achats pour le B.H.V conditions tarifs grossistes

- Prospection et adhésions de nouveaux magasins à Catena , qui proposera une aide de gestion, achats, accès à la communication (catalogues pub Catena), modernisation magasins

- Installation d’un entrepôt pour stockage des produits avec accès d’achats pour les futurs adhérents, un service livraison chez les adhérents.

En 1975, CATENA-FRANCE comptait 850 magasins, EUROGROS en comptait 80 soit 10%

La Société cesse son activité chaine adhérents Catena, reprise par les Ets Tabur sous la direction de  Michel Tabur (fils de Maurice)

Lors d’une interview Michel Leblanc qui y a œuvré, un peu plus tard, nous dit :

"Nos clients sont principalement des revendeurs adhérents CATENA. Certains sont basés en région parisienne, d’autres en province (Sens, Bray, Yvetot etc.).

L’entrepôt BHV  établit la fiche d’arrivage et  le contrôle quantitatif du nombre de colis. Les colis sont ensuite traités dans nos locaux, là, où on créera par la suite la « Vente sur Entrepôt. »

Mon premier travail consiste alors, à reconnaître les arrivages et les répartir à chacun des maillons (chaque revendeur était considéré maillon de la chaîne CATENA) une gamme très large de produits (ménage, jardinage, bricolage, petit et gros électroménager) tout ce qu’on pouvait trouver dans une grande quincaillerie bazar de cette époque.

Je me souviendrai d’un certain fournisseur GILLET ROQUIGNY que j’avais eu à traiter : articles funéraires, poignées de cercueil, crucifix, crémones. (Pas très marrants et surprenant pour un débutant, comme produits !).

Si Monsieur Defer dirigeait l’entrepôt BHV avec la poigne comme son nom l’indique, c’était Roger S... qui dirigeait EUROGROS ainsi que Gérard de Gournay (directeur administratif & financier).

Dans les bureaux, je rencontrais, de temps à autres : Guy Laënnec, Georges Elheringer et Pierre S.., que j’ai pu apprécier tout au long de ma carrière.

En 1973, EUROGROS  est  transféré  rue de la Digue à ALFORTVILLE, pour laisser place à la Vente sur Entrepôt. Le lieu est lugubre face au cimetière, et aux gazomètres mais le bâtiment est neuf et propre. Cette année-là, je fus promu : Chef de section !"

Hélas les entrepôts d’Ivry furent vendus en  2012. La Zac Confluence la remplace. Il y est prévu 6000 logements et 100 000 m² de bureaux.

Quelques photos de sa destruction en attendant d'arriver à 2012!

Photos 2019Photos 2019
Photos 2019Photos 2019

Photos 2019

Musique :

Jacques Brel chante sa valse à 1000 temps ! Ne me quitte pas.

Nana Mouskouri commence sa carrière avec les roses blanches de Corfou.

Lire la suite

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°82 l'année 1960

17 Février 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Généralités  sur les années 60 :

Entre les années 60 et le milieu des années 70, toute la société est entrée dans un monde de modernisme !  La vie quotidienne des français est bouleversée.

La vie ménagère  a tellement évoluée qu’on en oublierait le passé.

La publicité arrive au cinéma, mais elle ne démarrera réellement qu’en 1970 avec Jacques Séguéla.

Depuis les années 50, la publicité commence à utiliser le média télévision et en 1968 toutes les marques peuvent accéder à la publicité télévisuelle, sauf la lingerie sujet encore tabou. Les spots publicitaires deviennent de véritables petits films disant l'essentiel afin de vendre encore mieux le produit.

A la fin des années 60, apparaissent les premiers signes de révolution féministe !

Mise à disposition de la pilule contraceptive aux USA, mais il faudra attendre 1966 pour en bénéficier en France

 

1960

Dans le monde :

En Novembre JF Kennedy devient président des USA après Eisenhower qui vient d’effectuer 2 mandats.

Algérie : le 24 janvier 1960, les Français s'emparent d'Alger pendant une semaine qu'on appela  la semaine des barricades .  Le général Massu est rappelé. Pour la première fois, des Français tirent sur d'autres Français, le bilan s'élève  à 20 morts et près de 150 blessés .

Le 29 janvier : le président de Gaulle, dans un discours diffusé à la TV exige l’obéissance de tous les Français en Algérie. Deux jours plus tard, le général Challe parvient à rétablir l'ordre,

Belgique : En décembre, le roi Baudouin épouse  Fabiola.

Social :

On construit 350 000 logements par an. Les familles manquent de place, lorsqu'elle arrive à accéder à un toit.

En France, S.O.S Amitié créé à Boulogne Billancourt en 1960: (service téléphonique qui vient en aide aux personnes désespérées, à tendance suicidaire ou dans un état de solitude extrême) est né de la rencontre de Georges Lillaz avec le Pasteur Jean Casalis. Georges Lillaz les subventionna. Soutenue par la Fédération Protestante de France, l’Eglise Catholique et le Consistoire Israélite. Elle deviendra laïque en 1970

Près de 35% des femmes travaillent en 1960. (Une sur deux travaillera en 2000.)

Religion : 80% des enfants sont baptisés , on n’en comptera que 50% en 2000

La loi Debré de 1959 allonge la scolarité à 16 ans .

Le mode de vie a bien évolué, les enfants de moins de 15 ans n’ont jamais connu  la guerre, ils vivent en enfant-roi dans un monde où tout est facile.

Economie :

Ces années incarnent le développement industriel.

Le « France », plus grand paquebot du monde (315 m de long x33 m de large) est mis à l’eau. Il peut accueillir un peu plus de 2000 passagers. Sa première croisière vers les USA est prévue pour Janvier 1962.

Les français se bataillent avec le nouveau Franc !

1960 La Tva passe à 23% puis à 20% sur une gamme d’électroménager.

Le salon des Arts ménagers encourage toujours la création de nouveaux produits pour aider la ménagère.

 

 

Les années 60 verront le lancement de nombreux produits culinaires Moulinex : les robots Marie dès 1961, Charlotte, Jeannette, Suzy  etc...du nom des secrétaires de G Mantelet

 

On découvre le livre de recettes Moulinex de Françoise Bernard

Développement des gadgets ménagers : hache-Oignons Zissel, Vite frites Sif... Les marques Birambeau, Le Masson, Prestige... et les moulins à sel et poivre Marlux. 

Vente des premiers congélateurs.

Miele sort son premier Lave-Vaisselle.

En plus des appareils ménagers, des espaces entiers sont installés, comme la cuisine, la salle-de-bain et le salon, afin de montrer des exemples d’aménagement agréable et utile.

Les concours se multiplient : la Fée du Logis, le concours de la Société d’encouragement à l’art et à l’industrie qui récompense essentiellement l’ameublement et les métiers d’art.

Autres Nouveautés :

Le stylo à plume remplace progressivement le porte plume et l’encrier encastré dans les petits bureaux d’écoliers. Les buvards et protège-cahiers en plastique sont souvent des objets publicitaires.

Lancement de la Machine à tricoter chez Brandt, Singer, Pingouin.

Le laser optique est utilisé pour les yeux et pour découper des métaux.

C'est aussi le commencement de la commercialisation des premiers aérosols dans les cosmétiques ( laque cheveux...)

Hygiène

Le papier toilette beige en feuilles pliées voit le jour, c’est une avancée immense car auparavant, on utilisait du papier journal.

Les règles d’hygiène de vie s’affirment au fil du temps ; il faudra attendre 1963 pour que les femmes puissent trouver en magasin des serviettes hygiéniques jetables.

Le BHV

Le BHV est introduit en Bourse.

Le BHV communique sur ces nouvelles tendances  avec son nouveau Logo porté dans un carré.

 

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°82 l'année 1960

Dans le magasin, nous dira Alain Dégranges existent encore les rayons :

« Alimentation Sèche »sous l’autorité de l’acheteur : Monsieur de Vaugelas.

 « Alimentation fraîche » où l’on vend de la boucherie, de la charcuterie, des légumes frais, et autres crémeries : Lait, beurre, œufs, fromages ainsi que de la pâtisserie et bien d’autres choses encore ! L’acheteur en est Monsieur de Villeneuve.

En ce début d’année 1960, la Direction prend des grandes décisions :

 A cette époque, Monsieur Gérard Boulot revient d’un voyage professionnel aux USA où il avait étudié les  formes nouvelles du commerce et de la Grande Distribution.

Il charge alors Monsieur Gattégno d’organiser un service Marketing qui inclurait :

- le service « Organisation » et « Implantations » des rayons du magasin,

- les « Relations Presse » qui travailleraient avec la Publicité et

- le service « Décoration-Etalage » qui pourrait orchestrer l’application de la nouvelle politique commerciale.

Alain Dégranges rejoint  le service promotion des Ventes naissant.

Il  se situait au 6éme étage de l’aile de la rue du Temple du magasin :

Le jeune service « Promotion des Ventes » travaille en étroite relation avec le service « Décoration-Etalages » placé sous la direction de Monsieur Lebée qui assure la conception et la réalisation de tout ce qui dans le magasin va en modeler l’image.

Il s’agit de réaliser les expositions, de réaliser les vitrines et les podiums, d’adapter le pancartage et les signalisations nécessaires….

Pour réaliser ces tâches, Monsieur Lebée travaille avec les services techniques dépendant de Monsieur Coquelle dont les équipes de menuisiers, d’électriciens et de peintres assurent les déménagements des rayons, l’installation des saisons et des expositions sur les surfaces dégagées, ainsi sous les ordres de Monsieur Lebée : Le service Pancartage.

De nombreux étalagistes œuvrent en permanence pour donner du BHV une image soignée.

 

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°82 l'année 1960

Le BHV organise des expositions

Du 13 février au 12 mars sur 760m² le BHV inaugure une exposition l’Europe dans votre assiette ; (506 000 NF)

2e exposition : Du 3 septembre au 1er octobre  sur 566 m² : exposition Espagne.( CA : 508 000 NF)

3e exposition : Du 5 octobre au 25 octobre sur 540 m² : Exposition Japon (CA : 588 000 NF).

On peut dire que c'est une grande première et les clients vont se ruer sur ces produits, linge, cadres, éventails, vaisselle, décorations  venus de loin. C'est un engouement sans nom.

 

André Ayme acheteur jardinage se souvient être parti aux USA avec l'équipe d'achat des Nouvelles Galeries.

Des marchés importants furent passés sur les tondeuses thermiques, les premières auto-portées chez MTD dont la marque est encore toujours présente sur le marché français.

Les tronçonneuses, enfin plus légères, furent aussi commandées chez Poulan.

Création d’une division Gilac-Industrie, référencée au rayon Cave.

On vient aussi au BHV pour la mode et le bricolage .

 

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°82 l'année 1960

Bienvenue au monde de la Consommation, au monde des Loisirs !

On va au cinéma, on regarde la télévision.

Infrastructure :

En France on compte 174 km d’autoroutes. En région parisienne, le premier tronçon du périphérique est inauguré le 12 avril.

Médical : On découvre le vaccin contre la rougeole.

Sports : Les Jeux Olympiques ont lieu à Rome en août, mais la France ne se distingue pas (Aucune médaille d’or, 2 d’argent et 4 de bronze).

Littérature : Henry de Montherlant est élu à l’Académie Française ;

Cinéma :

On se plait à voir, selon son style : A bout de souffle de jean Luc Godard, avec notre artiste «  Bébel » : Belmondo,  le célèbre western : les 7 mercenaires ou la Dolce Vita de Fellini (Palme d’or ) 

Chansons :

Depuis quelques mois : SLC : Salut les copains est l'émission préférée des Français sur Europe 1.

« Salut les copains » est né en octobre 59, mais la vogue SLC démarre en 1960;  les jeunes collégiens ou lycéens se dépêchent de rentrer à la maison, après l’école pour écouter l’émission sur Europe 1. On entend de jeunes chanteurs, du rythme, de la soul, du rock’nroll...

Johny Halliday chante : " Retiens la nuit ", écrite par Charles Aznavour, qui est fredonnée par toute la jeunesse ;

Sylvie Vartan chante : " La plus belle pour aller danser ",

Barbara  « Nantes » , et on découvre

Pétula Clarke et son accent charmant dans :  " Chariot ".

Piaf est sur toutes les lèvres avec "Non, je ne regrette rien".

Lire la suite

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°81 l'année 1959

11 Février 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

L’année 1959 fut très marquée par notre nouveau Président : Nous voici entré dans l’ère de la Ve république

Le général De Gaulle s’installe le 8 janvier à l’Elysée. Le 25 mars il fera sa première conférence de presse

Les événements importants de l’année en France :

-L’ouverture du Pont de Tancarville (2 juillet)

-Le premier Hovercraft, aéroglisseur entre Calais et Douvres

- L’horrible tragédie du barrage de Malpasset à Fréjus, qui cédera et on dénombrera plus de 400 victimes dont 23 enfants. C’était le 2 décembre vers 21h lorsque le barrage cède les maisons sont englouties en quelques minutes.

Dans le monde : On se souviendra que Fidèle Castro prend le pouvoir à Cuba

Arts Ménagers

Le salon des Arts ménagers a lieu comme d’habitude en mars.

On constate une démocratisation de la fréquentation du Salon, mais comment concilier les nouvelles aspirations domestiques véhiculées par le Salon avec les moyens financiers des ménages ?

On peut lire dans un article de Claire Leymonerie  sur les Arts Ménagers.

"Les rapports réguliers dans les colonnes de la presse ouvrière montrent l’intérêt suscité par la manifestation dans les ménages ouvriers. Cependant, une fois franchies les portes du Grand Palais, les distinctions sociales demeurent.

Elles s’opèrent notamment à travers la présentation des stands et les styles de vente qui y sont associés.

Les fabricants de petit outillage sont rassemblés au sous-sol et ils y déploient un style de vente particulier, fondé sur « le débraillé, la cacophonie et le fouillis ». Les appareils sont entassés en désordre sur les comptoirs, à la portée des visiteurs qui fouillent, s’emparent des objets, les examinent.

 Les démonstrateurs sont « déchaînés, l’œil en feu, les manches retroussées, la cravate dans le dos» et alpaguent à grands cris les visiteurs pour leur démontrer les vertus de tel ou tel outil ménager.  Le Salon se transforme alors en une foire, en un bazar.

Ces techniques de vente, conciliées avec la modestie des produits offerts, destinent les fabricants ou revendeurs concernés à une clientèle populaire, à l’exemple du Bazar de l’Hôtel de Ville : Le BHV de son  côté attirait les clients avec des comptoirs remplis d’articles de toutes sortes. Si la partie décorative en souffrait, cette idée de laisser les visiteurs pénétrer et toucher correspondait bien à son genre de clientèle. "

Sur le plan commercial de grandes avancées technologiques arrivent au BHV.

Sony lance la première télévision portative entièrement à transistors, la « TV8-301 », Elle a un écran de 20cm. Imaginez !

Au BHV, les nouveautés se suivent.... et se vendent bien !

La cafetière Moka SEB remporte un vif succès.  

Elle reste longtemps la référence en matière de cafetière.

Le BHV toujours leader Articles de Ménage et Equipement Ménager électrique, n'hésite pas à l'exprimer dans la presse.

De nouveaux rayons se développent, comme le rayon store.

Les publicités du BHV se multiplient: Le BHV développe le loisir.

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°81 l'année 1959

 

Concurrence :

Etonnant ces publicités de même format, même allure entre deux grands -magasins : Bon Marché et Samaritaine

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°81 l'année 1959

Sport :

En 1959 : Rugby le XV remporte pour la première fois le Tournoi des 5 Nations

Arts :

Le 7 e Art est très marqué par la disparition d’un artiste adoré du grand public : Gérard Philippe (37 ans). On lui notera 20 pièces de théâtre et 30 films à son actif.

Brigitte Bardot épouse Jacques Charrier.

Enfin le film « Orfeu Négro » obtient la palme d’or du Festival de Cannes. C’est une grande première de voir un film au son des rythmes brésiliens.

Combien d’entre nous se souviennent de la chanson du film !

Les amateurs de Western se souviendront de « Rio Bravo », film légendaire avec John Wayne et Dean Martin...

ou de la Mort aux trousses d4alfred Hitcock.

Chanson : Serge Gainsbourg chante le poinçonneur des Lilas « faire des trous, des petits trous... ».

Oui dans le métro, pas de machine automatique mais un poinçonneur, il faudra attendre la période 1968 pour voir la mise en place du système magnétique et 1973 pour voir le dernier poinçonneur !

Voilà une décennie qui s'achève ! 

On se retrouvera en 1960.

CD

Lire la suite

Adieu à Georges Lagrafeuille

6 Février 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

« L'optimisme, c'est voir la vie à travers un rayon de soleil. » (Carmen Sylva)

Aujourd’hui, il y a une éclipse !

Notre ami Georges Lagrafeuille vient de nous quitter ce samedi 5 février.

Il aurait eu 88 ans le 28 avril prochain.

 

Une célébration est prévue

En l’église de

SAINT VITTE sur BRIANCE

Mercredi 9 février    à 14h30

 

 On le savait souffrant, combattant, mais cette fois-ci, Il avait refusé de jouer plus longtemps d’autres protocoles.

Pour tous, c’est « Jojo » !

Il est un exemple d’optimisme. Nous l’avons vu souvent combattre ses problèmes de santé au cours de sa vie, par sa volonté de vivre.

Georges a commencé au rayon Chauffage du BHV Rivoli en 1960.

En 1967 le BHV de Montlhéry ouvre ses portes. Jojo rejoint l’équipe très unie de ce magasin.

Il avait un grand respect pour son directeur : Monsieur Chammah.

Responsable du Jardinage, il était très apprécié des clients qu’il aidait et conseillait.

Georges était toujours disponible, toujours prêt à rendre service.

Chacun de ses collègues garde un souvenir personnalisé au fond du cœur (Georges Guyot, Jean-Pierre Franssens, Roger Lebec etc...).

Son attitude était identique avec le personnel.

Dans les années 79/80, Georges est hospitalisé pour un problème de santé. Egal à lui-même, Georges se bat, il reviendra au BHV après plus d’un an d’absence.

On le retrouve au rayon Chasse-pêche, un secteur qui lui convenait à merveille.

Muté au rayon «Cadres et Dessins », il y restera jusqu’à la retraite en 1994.

Cette retraite très active se déroulait agréablement au lieu dit : « Bretagne » à Saint Vitte sur Briance. A 47 km au Sud-est de Limoges..

Il vivait de sa chasse, sa pêche, il élevait  ses canards, poules, cailles et jardinait ses fleurs, cultivait ses légumes, salades et fruits de son jardin.

C’était aussi un cuisinier «  cordon bleu ».

Il faisait ses terrines, ses confitures....

Il adorait se mijoter quelques bons petits plats.

La maladie est revenue, sournoise, mails il gardait cette joie de vivre, il rayonnait !

Adieu Jojo ! On ne t'oubliera pas !

 

N'hésitez pas à porter des commentaires à la suite de cet article ou me les envoyer en direct, ils seront communiqués à la famille.

Christine D.

 

Lire la suite

Adieu Serge Roussard

4 Février 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Notre ami Serge ROUSSARD vient de nous quitter le 31 janvier 2022.

Il aurait eu 89 ans, le 26 mai prochain.

 

Une célébration aura lieu le mardi 15 février à 14h30

En l’église : Notre-Dame de la Croix.

3 Place de Ménilmontant.  75020 Paris.

La vie de Serge dans la période où nous l’avons connu :                                                   

Serge est entré en 1968 au BHV.

Serge qui œuvra longtemps au service « Province » des entrepôts d’Ivry était un homme toujours souriant. Il a pratiqué 26 ans de sport à l’US BHV et a passé 11 ans à s’occuper du bureau de  l’USBHV.

Lors de son départ à la retraite :JP Franssens a écrit : « Jeune homme, ce fut le basket, l’armée lui fit découvrir le judo et la natation. Rentré dans le civil, il se lança dans la pratique du tennis et du tennis de table. Au sein de l’US BHV à Rivoli, comme à Ivry, il s‘occupa de monter une équipe de Basket et de Bowling. »...

On le retrouve comme animateur ou commissaire dans d’autres disciplines, tel le cyclisme ou le foot. Il partage de grandes compétitions cyclistes en accompagnant ses amis A Calandri, M Bindault, JP Franssens, L Jean.

Il prend sa retraite en 1991, mais continue de seconder le Bureau de l’US BHV.

Jean Pierre Boulot, lui remet la médaille de bronze de la jeunesse et des sports, cette même année.

Avant le BHV, Serge fut militaire engagé.
Il a participé à la guerre d'Indochine où il a connu son épouse Maria. Dans les batailles acharnées, les embuscades meurtrières, Serge fut un de ces soldats qui exprimaient  leur très grande bravoure. Un de ces militaires qui sont allés au bout de ce qu'exigent l'abnégation et l'esprit de sacrifice.

 Puis Serge fit la campagne d’Algérie.

Médaillé militaire et très fier de l’être, il prenait part à des célébrations commémoratives lors de dates du Souvenir Français,  comme le 11 novembre où il portait quelques fois le drapeau.

Ces dernières années furent éprouvantes, il se sentait bien seul dans son petit appartement du 20e arrondissement de Paris.

Nous avons eu plaisir à le retrouver à chaque rencontre BHV du réseau.

Il va rejoindre son épouse Maria décédée  en 2014 qui lui manquait tant.

 

photo du 26 novembre 2013 rencontre du réseau

Adieu l’ami !

Vos commentaires seront  lus par la famille.

Ci-dessous un ancien article du réseau sur Serge et le sport!

Lire la suite

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°80 l'année 1958

27 Janvier 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Dans le monde :

Le 10 octobre Le pape Pie XII décède, il sera remplacé un mois plus tard par le pape Jean XXIII.

Algérie : Nous disions en 1955 : « Aucune solution n’est trouvée pour arrêter ces mouvements de rebellions entre 1954 et 1958. »

Pourtant la guerre coûte chère à la France.

Le 13 mai : coup d’état à Alger, le général Salan commandant des forces françaises en Algérie tente de calmer la situation. Un comité de « Salut Public » est créé, présidé par le général Massu  qui rapporte les faits graves dans un message.

Politique :

Le général de Gaulle revient sur le devant de la scène, pour traiter ce sujet brulant. 

Le 2 juin, Le général De Gaulle arrive au pouvoir. Ill prononce son discours d’investiture à l’Assemblée  part en voyage à Alger, il laissera à penser aux pieds noirs que l’Algérie restera Française. C’est là  qu’il exprime son célèbre : « Je vous ai compris ».

Finalement le général De Gaulle sait qu’il faudra discuter et négocier. Il va proposer un référendum à tous, qu’ils soient Français de métropole, arabo-berbères ou pieds noirs, afin de décider ce qu’ils souhaitent pour l’avenir de l’Algérie. Cela ne se passe pas sans heurts ! On en reparle en 1961.

 

Le 28 septembre la France vote pour la Ve république, suite à un référendum.

(Le président de la république est élu pour 7 ans, il nomme son 1er ministre, il peut dissoudre l’Assemblée.)

De Gaulle révélé par sa capacité à gérer les événements deviendra le Président de la République à 77% des suffrages exprimés, le 21 décembre.

 

Economie

Afin de redresser l’économie, le franc est dévalué, mais le nouveau Franc sera introduit le 1er janvier 1960.

Sont signés les traités du Marché Commun et d’Euratom (Pool de l’énergie atomique) Pour la France, l’Italie, l’Allemagne, les Pays Bas, la Belgique et le Luxembourg, ce sont les premiers pas vers la libre circulation des hommes, des marchandises et des capitaux.

1958 Coup de frein à la consommation avant le salon des Arts Ménagers ; La TVA passe à 27,50%, et les allocations familiales sont réduites.

On subit une restriction de la vente à crédit et un étalement sur 12 mois.

La France connaîtra des inondations spectaculaires dans le Gard, l’Hérault et la Drôme  à la fin septembre. Il n’y a pas qu’en 2021
 

Aux Salon des Arts ménagers : 1,260 million de visiteurs pour 1,5 en 1956 (Baisse importante)

Equipement Ménager : Les formes deviennent plus carrées dans les angles.

10%des ménages possèdent un réfrigérateur, les femmes aidés des enfants font donc leurs courses tous les jours.

Il faudra attendre 1963 pour que 43% des ménages possèdent un réfrigérateur.

Le lavage du linge se fait en lessiveuse  ou en faisant bouillir de l’eau.

Ci-joint un de nos fidèles lecteurs nous envoie cet encart  du catalogue Arts Ménagers 1958. 

Moulinex créé le hachoir à viande et le batteur électrique Version ancienne et plus moderne (photos ci-dessous)

Le robot Moulinex à Pilon et l'éplucheuse.

 

 Et Seb crée une nouvelle cocotte minute !

Bien sûr présente au BHV

Création de la première tondeuse à gazon électrique par Elmar WOLF.

1958 voit naître la  Machine à repasser à rouleau Siemens.

Bien sûr le BHV sera toujours présent sur ces nouveaux marchés, comme en témoigne ce catalogue Arts ménagers. Le BHV se lance dans le meuble de cuisine.

 

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°80 l'année 1958

Le BHV reste précurseur en matière de conseils:

 

 

Exposition Universelle à  Bruxelles : l’Expo 58, est une manifestation étonnante avec plus de 50 pays représentés : 12 000 m² 1600 exposants et elle verra 41 millions de visiteurs ! (17 avril-19 octobre)

Sport  Loisirs

Aux USA Mattel crée sa première poupée Barbie.

Dans le monde, un joueur brésilien exceptionnel et inoubliable : Le Roi Pelé, champion du monde en 1958 (il n’a alors que 17 ans), puis 1962 et 1970.

Lors de la coupe du monde Football, jouée en Suède en juin, l’équipe de France termine à la 3e place ; Un joueur s’est fait remarquer : «  Justo » : Just Fontaine qui marqua 13 buts : record inégalé à ce jour, en France ! Et Raymond Kopa attaquant.

Photos Kopa, Just Fontaine, Roger Piantoni.

 

1958 : Le Hula-Hoop est un véritable succès. (Cerceau que l'on fait tourner autour de la taille) 

Télévision : 1 million de foyers peuvent la regarder.

Cinéma : Nous noterons « Ascenseur pour l’échafaud » (Lino Ventura, Jeanne Moreau)  et le film  "Mon Oncle" de Jacques Tati qui raconte avec beaucoup d’humour la maison futuriste remplie de gadgets !

 

A suivre....

CD

Lire la suite

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°80 l'année 1957/2 Bruno Lussato

20 Janvier 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Je partage avec vous le portrait d’un homme extraordinaire, certains diront de lui : Un Génie.

BRUNO LUSSATO : est né en 1932. Ces parents arrivent de Tunis en 1945. Le jeune Bruno est soigné pour du rhumatisme articulaire en province et débarque à Paris en 1947. C’est au Grand Hôtel, place de l’opéra, que Bruno (15 ans) découvrent de grands musiciens ... Bruno est lui-même très musicien !

Il entre en première au Lycée Carnot ... Conseiller en organisation  d’entreprise, Écrivain,  Professeur d’université en France et aux USA,  Musicologue et Musicien ( piano), Bruno Lussato était un homme logique, analytique, il  savait cultiver ses dons.

La petite histoire raconte qu’un jour devant un tableau où il expliquait un cours, il écrivit simultanément  de sa main gauche en anglais et de sa main droite en français ! Essayez donc !...

Bruno Lussato meurt à 76 ans en septembre 2009.

Vers l’aventure au BHV en 1957...

Dès la fin de ses études d’ingénieur en organisation au Conservatoire des Arts et Métiers, en quête d’un stage de thèse, Bruno Lussato fut embauché au BHV où il resta 15 ans.

Bruno Lussato et Roger Staffe

« A la recherche d'un stage d'organisateur, pour préparer ma soutenance de thèse, je me vis fermer toutes les portes : trop intelligent, on n'a pas besoin d'un génie chez nous..  En fait j’étais frêle, nerveux et exalté, à la fois visionnaire, théoricien et intransigeant »

Il écrira de nombreux livres (16) dont "La troisième révolution" que j'ai lu pour vous, où il nous parle du BHV :

 "  Le BHV représentait une école exceptionnelle. Ce magasin au chiffre d’affaires le plus élevé au m², de la profession était très rentable, malgré l’extraordinaire et légendaire variété de son assortiment. 950 000 rubriques, du serin dans sa cage à la moto, de la motte de beurre au rouleau de linoléum, de l’abat-jour au réfrigérateur. Le style de la maison était tourné vers l’accroissement fanatique de la productivité et de l’anti gaspillage, avec un mépris total et affiché de solutions à la mode « high tech ".

Combien d’entre nous garde le même souvenir que Bruno Lussato, de son expérience au BHV ;

"L’ambiance était bon enfant, tolérante, hyper décentralisée, affective et la rotation du personnel très faible. Nous formions une famille sous la houlette d’un personnage mythique : Georges Lillaz."

Bruno Lussato nous décrit Georges Lillaz !

" Lorsque pour la première fois, je suis rentré dans son bureau, j’étais très intimidé. La salle avait la forme d’une coupole décorée de tableaux de noyer où se trouvaient affichés les publicités des concurrents du BHV. Chaque côté était occupé par de modestes bureaux. Un pour Gérard Boulot, le Vice-président, l’autre pour son neveu Jean-Pierre, le troisième flanqué d’une poubelle tenant lieu de corbeille à papier, était celui de Lillaz lui-même ; La table était un meuble de rebut en Formica endommagé.

Lillaz était mince, les yeux perçants et pâles, il portait ses lunettes relevées sur le front comme une visière- Les directeurs le singeaient.

Vêtu de sombre, il arborait une cravate noire Hermès à pois blancs. Sa voix était sèche et très basse. Il ressemblait à un jeune fakir. Il m’interrogea sur la Bible et me déclara : « Entrez, si le cœur vous en dit, mais vous resterez ici, tant que j’y serai. Je n’aime pas les divorces ». J’ai tenu parole et lui aussi. "....

Vue du BHV d’Hier....

"J’ai appris au BHV qu’une entreprise peut être un lieu d’échanges affectueux, spirituels, tout en étant prospère et performant.  La clé de cette réussite tenait au bon sens et au souci de l’épanouissement de chacun, à une grande générosité du Patron envers ses collaborateurs, à une préoccupation constante au bien être de chaque employé...

Les succès de mes réorganisations fondées sur le bon sens furent reconnus par la Direction du BHV..."

Je partagerai cet extrait que Claude Staffe et Pierre Lussato  (son fils) ont bien voulu nous faire part :

 «  Bonté, simplicité, humilité Les clés de la productivité In memoriam Roger Staffe Le blog fait souvent ressurgir les fantômes du passé. Je viens de recevoir une lettre qui dans sa simplicité m'a touché au fond du cœur. Elle émane de Claude Staffe, le fils de celui qui a été mon premier patron, directeur de la logistique et des réserves au Bazar de l'Hôtel de Ville, à Paris.

Cette lettre me rappelle que j'ai trop accordé d'importance à l'actualité politique, au détriment de ce qui est mon premier métier : le noble et difficile travail de l'organisateur. Il est vrai qu'il a aujourd'hui pratiquement disparu, comme l'art des verriers et des tailleurs de pierre. Il était condamné par les informaticiens qu'il privait d'une bonne partie de leur bifteck......

 En effet  l'organisation... reposait sur des principes insupportables aux compagnies de logistique et d'informatique.  En voici quatre :

"il faut informatiser ce qui a été organisé et non organiser ce qui a été informatisé"

, " L'organisateur est le médecin de l'entreprise, il doit lutter pour élever sa productivité, sa popularité et son prestige dussent-ils en souffrir "

" Ce qui n'existe pas ne mange pas de pain",

"L'OST (l'organisation scientifique du travail) c'est l'obtention de la sympathie du travailleur.

C'est au BHV que j'appris l'essentiel de mon métier. ...Mais ce qui caractérisait cette entreprise, était son immense bonté, pour autant qu'on puisse ainsi qualifier une organisation...

 «  Mes quinze ans passés au BHV, furent une aventure professionnelle inoubliable, exceptionnellement fertile. J'y appris la simplicité, l'humilité (aucun collaborateur n'avait d'ego ni de persona) et par dessus tout la bonté, le partage des malheurs et des épreuves, une sollicitude pour ceux qui travaillaient pour cette firme.

Sur ce terrain fertile, poussaient toutes sortes d'astuces, de petites révolutions culturelles, des innovations audacieuses, que nous nous gardions bien d'étaler. Le résultat : le plus fort chiffre d'affaires au mètre carré.

Il créa Zébulon : Chariot de manutention filoguidé dont nous reparlerons en 1965.

Je vous laisse méditer cet article.

CD

 

Lire la suite

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°79 l'année 1957 /1

13 Janvier 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Dans le monde :

La Tunisie reconnue indépendante le 20 mars 56) devient une république et abandonne la Royauté. Le président élu est Habib Bourguiba.

Sciences :

les russes lancent Spoutnik II avec pour la première fois un être vivant : une chienne « Laïka » afin d’étudier le comportement animal à bord. Hélas, elle mourut à bord.

Economie et Social :

La conjoncture est difficile, la cause en est la guerre d’Algérie.

C’est l’heure du traité du Marché commun.

La population a atteint 44 millions d’habitants. Le baby-boom est réussi, le nombre de naissance oscille entre 19 et 20%.

Médical :

Un meilleur suivi médical, la vaccination du BCG obligatoire, la généralisation des antibiotiques, une meilleure hygiène de vie, ont favorisé l’allongement de la vie.

Les grandes nouveautés commerciales et la consommation sont toujours soutenues par le salon des arts Ménagers

 

 Moulinex est le nouveau nom qui est donné à la Société de Moulin à légumes. Moulinex rebaptise donc  son moulin à légumes  en « Moulin-Express ».

Vous remarquerez que pour exprimez la modernité le suffixe « ex » est de rigueur !

Moulinex, Pyrex, Spontex, Bultex,  Kleenex...

Lancement du  Mixer électrique ( Pilon) Moulinex, premier appareil d’une révolution dans l’équipement ménager.

 Création du Gaufrier Calor

Vedette lance une MAL automatique, suivi de Laden en 1959 et Brandt en 1960.

remplissage, le chauffage, le lavage, la vidange, l´essorage  avec des contrôles visuels,  chaque opération auparavant était  manuelle .

Les ventes de machines à laver et de réfrigérateurs s’accélèrent. voici la page d'un Catalogue BHV.

BHV :

Cette année là voit l’embauche au BHV d’un homme d’exception, véritable génie, précurseur de la micro-informatique.

Bruno Lussato recruté par Jacques Thomas secrétaire général, il fut confié à  Roger Staffe et Monsieur Grouillier qui dirigeaient Ivry, sur les recommandations de Georges Lillaz, PDG du BHV.

Avant de passer à 1958, nous lui consacrerons un chapitre complet

En attendant notre magasin développe sa communication sur le Bricolage, le jouet et le textile .

Découvrons ensemble!

 

 

 

Sport :

Jacques Anquetil gagne le Tour de France. C’est un triomphe éclatant ! … avec retransmission à la TV.  « Maître Jacques » qui a remporté 5 fois le Tour de France est certainement un des plus grands coureurs cyclistes !

Beaucoup de passionnés, ex US BHV ont certainement en tête les nombreuses victoires remportées à l’international.

On comprend alors l’engouement pour l’achat d’un poste de TV.

Culture

Sortie de la BD : Gaston la Gaffe

Albert Camus reçoit le prix Nobel de Littérature pour son Œuvre  (L’étranger et la Peste sont les romans les plus lus)

Cinéma :

Sortie du film de guerre : « Le pont de la rivière Kwaï », superbe film évoquant le sort d’un régiment britannique prisonnier dans un camp japonais en Birmanie et de leur chef obligé de construire un pont.

 Film culte à voir ou à revoir !

 

Lire la suite

Vous aimez l'ART, Sorties 1er trimestre 2022 avec notre guide Didier Bouchard

6 Janvier 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end

Les parisiens vont encore pouvoir apprécier des sublimes expositions sur un plan culturel, architecture, Peinture .... avec toutes les explications de notre guide Didier Bouchard,

Voici donc le premier volet de cette nouvelle année 2022. N'hésitez pas à appeler Didier et lancer vous dans la découverte.

CONFERENCES DIDIER BOUCHARD

conferences.bouchard@orange.fr

Conférencier national, diplômé de l’Institut d’Art et d’Archéologie de la Sorbonne

Ancien Élève de l’École du Louvre

Boite 17 Bât. D, 8, rue Cannebière 75012 Paris. Tel: 06 43 63 35 73

 

PROGRAMME DES VISITES-CONFÉRENCES

 

VENDREDI 14 JANVIER

15h15 Exposition : «Palais Disparus De Napoléon »

Que reste-t-il des Tuileries, de Saint-Cloud, de Meudon, disparus dans les flammes en 1870-71 ? –

Leur mobilier Empire (et Consulat, et parfois Directoire) intact et complet, sorti pour l’occasion des réserves du Mobilier-national : somptueux ensembles de Jacob-Desmalter, Thomire et Biennais, Savonneries, Gobelins, portraits de maréchaux,

Chapelle de vermeil des Tuileries…

SUR inscription préalable. (12€+entrée)

Rendez-vous : 42 av. des Gobelins. Derniers jours. Unique visite.

 

LUNDI 24 JANVIER

14h30  Exposition « Alsace : Rêver la Province Perdue, 1871-1918 ».

Vous aimez l’histoire ... C’est à voir ...

Au Musée Henner. (Derniers Jours, Unique Visite).Dans l’ancien atelier du peintre Guillaume Dubufe (salon mauresque, jardin d’hiver), siège du musée Henner, Œuvres, entre autres d’Auguste Bartholdi, Gustave Doré, Jean-Jacques Henner, documents historiques, objets d’art populaires évoquent le sort des provinces perdues après le traité de Francfort de 1871.

(12€°entrée)Inscription  au 06 43 63 35 73

Rendez-vous : 43 av. de Villiers. (par métro Malesherbes)

(Je ne sais si ce tableau est exposé, mais c'est une œuvre superbe où Jean-Jacques Henner remporta le Grand Prix de Romme en 1858 "Adam et Eve retrouvant le corps d'Abel"

.

MARDI 25 JANVIER

16h30 : (Rendez-vous : à 16h20) :  Exposition Julie Manet, au Musée Marmottan

Modèle et héritière d’Edouard Manet et Berthe Morisot (son oncle, et sa mère) et collectionneuse aussi d’œuvres de Hubert Robert, Corot, Degas, Monet…

Inscription rapidement

au 06 43 63 35 73 (15 pers.)

 Rendez-vous : 2 rue Louis Boilly.12€+entrée

 

JEUDI 27 JANVIER

14h30 Salons, Bibliothèque et Chambre De Thiers Dans L’hôtel Thiers, Siège d’une Fondation de L’institut De France.

Notre guide vous parlera de la vie secrète d'Adolphe Thiers ( Président, historien, journaliste, avocat)

Evocation de la vie et de la carrière de Thiers, modèle de Rastignac…

Rendez-vous : 27 place St Georges. 11€+entrée. Inscription au 06 43 63 35 73

 

JEUDI 3 FEVRIER

14H30 Les nouveaux habits (et les 6 nouvelles salles) du Musée de la Chasse et de la Nature, dans les hôtels de Guénégaud (1655) et de Mongelas (1705).

Peintures de Rubens et Brueghel de velours. Somptueux ensembles de tableaux animaliers de Desportes et Oudry, (Dessus de porte du château de Bercy, Nature morte du Régent…) armes de luxe incrustées d’ivoire et d’argent,

Extravagantes créations de carton d’Eva Jospin sur le thème de la forêt. Cabane de plûmes…

Rendez-vous: 62 rue des Archives. 11€+entrée. Inscription au 06 43 63 35 73

 

JEUDI 10 FEVRIER

15 h : Exposition « Picasso L’étranger » au Palais de La Porte Dorée.

Comment Picasso fut surveillé par la police dés ses débuts à Paris, en tant que possible anarchiste, et sous cet angle inhabituel, un panorama de sa vie et de son œuvre nourri de nombreux prêts (musées Picasso de Barcelone, de Paris, d’Antibes, Musée national d’Art-moderne etc.)

Sur inscription au 06 43 63 35 73. Unique visite. Derniers jours.

12€+entrée. Rendez-vous : dans le hall d’entrée du palais 293 av. Daumesnil

Par le métro Porte Dorée, et la sortie place Edouard Renard.

 

Vendredi 11 février

14h30 Les Salons de L’hôtel Gaillard et la Cité de l’économie de la Banque de France.

Rendez-vous : 1 place du Général Catroux. 11€+entrée

Sur inscription préalable, et sous réserve de confirmation.

 

LUNDI 7 MARS

16h30 La Bourse de Commerce Restaurée et La Collection Pinault. Colonne Renaissance de l’hôtel de Soissons, Halle au Blé 18ème, Bourse de commerce Fin 19ème et ses décors peints. Exposition Ouverture de la collection Pinault.

Rendez-vous : 2 rue de Viarmes. 11€+entrée. Sur inscription au 06 43 63 35 73

 

MARDI 8 MARS

14h30 : Exposition « Sur le Motif, Peindre en Plein Air 1780-1830 » ;

 A la Fondation Custodia. (Œuvres, entre autres, de Constable, Turner, Isabey, Corot…).

Rendez-vous : 121 rue de Lille. (Métro le plus proche : Assemblée-nationale.)12€+entrée. 15 pers.

Sur inscription au 06 43 63 35 73

 

 

Voici quelques bonnes idées de sorties... ne vous en privez pas.

Lire la suite

Adieu Bernard Caltré

3 Janvier 2022 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

J’ai la tristesse de vous annoncer que

Bernard Caltré nous a quittés le 30 décembre...à l'âge de 83 ans.

Ses obsèques seront célébrées

 le lundi 10 janvier  à 14h30 

en l’église Notre-Dame à Melun

Vous pouvez me demander l’adresse courriel ou adresse postale de sa nièce par mail où sur ce blog . Elle en fera part à sa proche famille.

Je rassemblerai également tous les mots ou commentaires sur Bernard que vous pourriez me faire parvenir.

Combien de personnes aurais-je pu contacter en direct ? Vous êtes si nombreux à l’avoir connu que je ne pouvais utiliser que ce Blog.

Qui était Bernard Caltré ?

Il a 31 ans lorsqu’il entre au BHV en 1969. Il quittera le BHV 38 ans plus tard en 1996.

Des entrepôts d’Ivry au Contrôle des ventes, puis à l’accueil-encaissement, on se souvient tous de Bernard sur son parcours sportif au BHV.

Adhérent à l’US BHV en 1970, Bernard participe aux courses de fond. Rapidement, il devient dirigeant au sein de la section Athlétisme et met sur pied le Championnat du Monde des vétérans où 30 nations et 2000 athlètes participeront.

En 1987, Bernard Caltré fait un rêve : celui d’organiser le Paris-Versailles avec 200 coureurs du Personnel du BHV. Bernard atteint son objectif en 1990.

En 1992, il reçoit la médaille de la Jeunesse et des sports.

Cet homme généreux, joyeux savait insuffler la confiance, tant dans le travail que dans le sport.

Nous étions quelques uns à l’avoir revu en août 2009, en Normandie, toujours égal à lui-même. (photo jointe)

Christine D

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>